EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une école évacuée à Hambourg, deux adolescents arrêtés, leurs armes étaient factices

Forces de police au lycée de Hambourg. 8/11/2023
Forces de police au lycée de Hambourg. 8/11/2023 Tous droits réservés Bodo Marks/(c) Copyright 2023, dpa
Tous droits réservés Bodo Marks/(c) Copyright 2023, dpa
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police de Hambourg a fini par interpeller les deux adolescents qui avaient menacé une enseignante. Ils étaient armés de... jouets.

PUBLICITÉ

Fin de l'alerte à Hambourg dans le nord de l'Allemagne. 

Après l'évacuation d'un complexe scolaire et une journée de peur et de fouille qui a mobilisé 400 policiers dans le quartier de Blankenese, deux garçons de 12 et 13 ans ont été interpellés. 

Ils avaient menacé une enseignante avant de prendre la fuite dans la matinée. Il s'est avéré que les armes qu'ils détenaient étaient factices... "des jouets" selon la police allemande. 

Les deux adolescents les avaient encore en leur possession quand ils ont été arrêtés avec deux autres jeunes à près de six kilomètres de leur école.

La perquisition s'était terminée vers 15h. Mais les policiers étaient restés sur place pour interroger les témoins, en particulier "l'enseignante qui a été concrètement menacée, ainsi que (les élèves de) la classe de 8me (âgés de 14 ans), dans laquelle les faits se sont déroulés".

Un seul des deux individus aurait menacé l'enseignante, l'autre l'accompagnait, selon un porte-parole de la police. 

L'unité spéciale d'intervention de la police (SEK) avait été envoyée sur les lieux.

Les élèves évacués avaient été transférés par bus vers une caserne proche, où leurs parents avaient pu les rejoindre.

Sources additionnelles • AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne a-t-elle tourné le dos à l'accueil des migrants ?

Le "pardon" de l'Allemagne pour les crimes coloniaux

Allemagne : le gouvernement s'efforce de donner un emploi à plus de réfugiés ukrainiens