Au Forum pour la Paix, Macron appelle à éviter un élargissement du conflit, en aidant les voisins

Le Forum pour la Paix de Paris
Le Forum pour la Paix de Paris Tous droits réservés AP Photo
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le FMI va aider la Jordanie et l'Egypte, qui font face à un afflux de réfugiés.

PUBLICITÉ

Les pays "vulnérables" au Moyen-Orient doivent bénéficier de l'aide financière internationale pour ne pas être entraînés dans le conflit entre Israël et le Hamas, a souligné vendredi Emmanuel Macron lors du Forum de Paris sur la paix.

"Tout est lié", a déclaré le président français qui animait la première table ronde du Forum. "Aujourd'hui, on a des pays très vulnérables qui, si on ne les aide pas par la solidarité internationale, seront entraînés par le conflit qui est en cours" au Proche-Orient, a-t-il déclaré.

"L'action du Fonds monétaire international, en particulier en Jordanie, en Egypte dans le cadre du conflit, est absolument décisif".

Le FMI a annoncé jeudi un accord pour une aide de 1,2 milliard de dollars en faveur de la Jordanie, pays frontalier d'Israël, qui redoute les conséquences de la guerre opposant depuis un mois Israël et le groupe islamiste palestinien Hamas.

Dépourvu de ressources naturelles et dépendant des aides internationales, la Jordanie accueille déjà des centaines de milliers de Palestiniens et redoute un nouvel exode massif vers son territoire.

La directrice générale du FMI Kristalina Georgieva a également évoqué vendredi l'idée d'aider "davantage" l'Egypte, également affectée par ce conflit.

Le forum s'est ouvert dans un contexte de multiplication des conflits dans le monde, et singulièrement par la guerre entre Israël et le Hamas déclenchée par les massacres perpétrés le 7 octobre par le mouvement islamiste palestinien au pouvoir à Gaza.

Le pape François a transmis aux organisateurs un message d'encouragement "dans l'espoir que cette rencontre (...) puisse contribuer à la construction d'un monde plus juste, solidaire et pacifique".

"La construction de la paix est un travail long et patient qui exige le courage et l'engagement concret de toutes les personnes de bonne volonté", a souligné le pape. "Une paix durable se bâtit au jour le jour à travers la reconnaissance, le respect, la promotion de la dignité de la personne humaine et de ses droits fondamentaux".

"Tout en réaffirmant le droit inaliénable à la légitime défense ainsi que la responsabilité de protéger ceux dont l'existence est menacée, nous nous devons d'admettre que la guerre est toujours une défaite d'une humanité", a-t-il également écrit.

Vendredi, le forum a été en outre l'occasion de faire un point d'étape sur le Pacte de Paris pour les peuples et la planète, lancé en juin avec l'espoir de créer un "choc de financement" pour lutter simultanément contre le réchauffement et la pauvreté.

"L'Allemagne est devenue aujourd'hui le 40ème Etat à endosser le Pacte", a annoncé Catherine Colonna, la ministre française des Affaires étrangères sur X (ex-Twitter).

Emmanuel Macron avait rappelé plus tôt les principes de ce Pacte à commencer par le fait que "personne ne doit être en situation de choisir entre les luttes: lutter contre les inégalités et préserver la planète".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les médaillés olympiques de Paris porteront un petit bout de la Tour Eiffel

Les Parisiens disent oui au triplement des tarifs de stationnement pour les SUV

A Paris, un mini référendum pour ou contre les SUV jugés trop polluants