Israël a frappé des hôpitaux et une école de Gaza, au moins 22 morts

La fuite des Palestiniens vers le sud de la bande de Gaza
La fuite des Palestiniens vers le sud de la bande de Gaza Tous droits réservés AP Photo/Fatima Shbair
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Hamas dénombre plus de 11 000 morts

PUBLICITÉ

Les frappes aériennes israéliennes ont touché ce vendredi trois hôpitaux et une école de Gaza, tuant au moins 22 personnes. Le plus grand hôpital de Gaza, al-Shifa, où sont réfugiées jusqu'à 50 000 personnes, a été bombardé, et de nombreuses installations médicales sont hors service. Israël affirme que le Hamas tire depuis les hôpitaux.

L'établissement aurait reçu "une cinquantaine de corps après le bombardement d'une école" accueillant des déplacés. 

Selon le Hamas plus de 11 000 morts sont à déplorer depuis un mois.

Israël a frappé en Syrie vendredi à l'aube en réponse à un drone qui s'était abattu jeudi sur une école à Eilat, une ville israélienne du sud du pays, sans faire de victime.

Les Nations Unies réclament une enquête sur les bombardements « aveugles » d'Israël dans des zones densément peuplées.

 Volker Turk, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme a déclaré : «Une paix et une sécurité durables ne peuvent pas être assurées par l'exercice de la fureur et de la douleur contre des personnes qui n'ont aucune responsabilité dans les crimes qui ont été commis, et cela est particulièrement choquant pour l'ONU, les 99 membres du personnel de l'ONU qui ont été tués. C'est sans précédent, scandaleux et profondément déchirant. »

 Les États-Unis ont proposé des « pauses humanitaires » plus longues, alors que l’exode des populations vers le sud de la bande de Gaza augmente. Des milliers de Palestiniens y cherchent refuge pour échapper aux combats urbains autour de la ville de Gaza alors qu'un couloir d'évacuation de quelques heures s'est ouvert pour le sixième jour

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le double appel de l’Union européenne pour le Proche-Orient

Des chefs cuisiniers apportent du réconfort aux victimes du Hamas

Tsahal s'enfonce dans la ville de Gaza, carte à l'appui