Des pilotes ukrainiens formés au maniement des F-16 américains en Roumanie l'année prochaine

Un militaire roumain devant un F-16 de la Royal Dutch Air Force dans un hangar de la base aérienne militaire de Baza 86, à l'extérieur de Fetesti, en Roumanie, novembre 2023
Un militaire roumain devant un F-16 de la Royal Dutch Air Force dans un hangar de la base aérienne militaire de Baza 86, à l'extérieur de Fetesti, en Roumanie, novembre 2023 Tous droits réservés Vadim Ghirda/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Christelle Petrongari avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine l'attendait avec impatience : un centre où seront formés ses pilotes au maniement des chasseurs américains F-16. Il est situé sur une base aérienne à Fetesti en Roumanie. L'Américain Lockheed Martin, fabriquant des F-16, assurera la formation et la maintenance des appareils.

PUBLICITÉ

Le programme va commencer "très probablement" au début de l'année prochaine, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'armée néerlandaise, qui fournit les appareils.

De son côté, le ministre roumain de la Défense Angel Tilvar n'a pas donné de calendrier, disant "analyser les moyens les plus efficaces d'intégrer la formation des Ukrainiens dès que possible".

L'Ukraine, qui attend avec impatience de pouvoir utiliser ces avions sur le front contre la Russie, s'est réjouie de l'ouverture du centre sur le territoire de son voisin. "Il s'agit d'une contribution concrète et significative à la coalition aérienne", a commenté sur X (ex-Twitter) le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Le pôle d'entraînement est situé sur une base aérienne à Fetesti, dans le sud-est de la Roumanie, à environ 150 km de la capitale Bucarest.

Selon un accord entre les Pays-Bas et la Roumanie, deux alliés de l'Otan au sein de l'Union européenne, les cinq premiers avions sont arrivés la semaine dernière. Au total, 12 à 18 F-16 doivent être livrés.

Avec le soutien des Etats-Unis, le Danemark et les Pays-Bas avaient officialisé en août leur engagement à fournir jusqu'à 61 appareils une fois que les pilotes ukrainiens seraient formés.

"Le centre sera une plaque tournante internationale pour la formation des pilotes de F-16 et facilitera une interopérabilité accrue entre les alliés", selon le ministère roumain de la Défense.

Il permettra également d'accélérer la formation des pilotes roumains, qui seront les premiers à utiliser l'installation.

L'exécutif néerlandais a précisé de son côté que les avions seraient d'abord utilisés pour un "cours de remise à niveau" destiné aux instructeurs embauchés. La formation des pilotes viendra ensuite. Les appareils voleront "uniquement dans l'espace aérien de l'Otan", a-t-il souligné.

Le groupe de défense américain Lockheed Martin, fabriquant des F-16, assurera la formation et la maintenance des chasseurs.

Par ailleurs, l'armée roumaine se prépare à recevoir 32 F-16 achetés à la Norvège après un contrat signé en novembre 2022. À l'heure actuelle, la Roumanie dispose de 17 F-16 livrés par le Portugal.

La Russie continue de mener quotidiennement des frappes sur la quasi-totalité du territoire ukrainien.

L'Ukraine redoute particulièrement de voir Moscou lancer des attaques systématiques sur ses infrastructures énergétiques, comme l'hiver dernier, imposant des coupures de chauffage et de courant à des millions de personnes.

Pour se préparer, elle réclame depuis plusieurs mois à ses alliés occidentaux de renforcer ses défenses aériennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le train de nuit Paris-Berlin fait son retour

Les Pays-Bas et le Danemark livreront des avions de combat F-16 à l'Ukraine

L'Ukraine a demandé des avions de chasse F-16 aux Pays-Bas