EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mexique : Une figure LGBT retrouvée morte à son domicile

(AP Photo/Eduardo Verdugo)
(AP Photo/Eduardo Verdugo) Tous droits réservés AP Photo(AP Photo/Eduardo Verdugo)
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Jesus Ociel Baena, figure mexicaine LGBT, a été retrouvé mort à son domicile Agé de 28 ans, l’activiste se définissait comme non binaire

PUBLICITÉ

Une figure mexicaine de la communauté LGBT, Jesús Ociel Baena, a été retrouvée morte chez elle dans son appartement situé à Aguascalientes. Les autorités ont fait la découverte d'un autre corps sur les lieux du drame.

L'activiste âgé de 38 ans déclarait ne pas se sentir une appartenance particulière à un genre. Il se définissait comme non-binaire. D'ailleurs, il a été l'une des premières personnes à obtenir un passeport, qui ne faisait pas état de mention de genre. 

Jesús Ociel Baena était membre de la magistrature, il officiait au sein du tribunal électoral du Mexique.

Placé sous protection policière, le militant avait fait l'objet de menaces. Sa mort a suscité beaucoup d'émoi notamment au sein de la communauté LGBT. Lundi soir, des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de la capitale Mexicaine pour exprimer leur colère.

Les causes de la mort de l'activiste ne sont pas déterminées à ce stade. Selon les autorités mexicaines, il pourrait s'agir d'un différend personnel.

 On ignore également l'identité du corps retrouvé au domicile de Baena. Une enquête à été ouverte afin d'identifier les causes du décès de cette figure emblématique de la cause LGBT.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des marches des fiertés ternies par les menaces anti-LGBT+ à travers le monde

Droits LGBT : la Commission veut assurer la reconnaissance de la filiation parmi les 27

Brésil : à quatre mois de l'élection présidentielle, la marche LGBTQI+ appelle à voter "avec fierté"