La jeunesse serbe hantée par les guerres de Yougoslavie

Capture d'écran Euronews Serbie
Capture d'écran Euronews Serbie Tous droits réservés Euronews Serbie
Par Euronews Serbie
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon une récente enquête, les guerres de Yougoslavie hantent la jeunesse serbe. Deux jeunes sur trois estiment que le Kosovo devrait revenir dans le giron de la Serbie.

PUBLICITÉ

Les guerres de Yougoslavie des années 90 hantent toujours les jeunes Serbes, malgré une méconnaissance de l’Histoire. 

Selon un document publié par l'Initiative des jeunes pour les droits de l'Homme, un jeune Serbe sur quatre pense que l'OTAN et l'Union européenne sont responsables de ces guerres, tandis qu'un autre sur quatre blâme Slobodan Milosevic, Franjo Tudjman et Alija Izetbegovic, respectivement les dirigeants de la Serbie, de la Croatie et de la Bosnie de l'époque. Pourtant, 50 % des jeunes Serbes ignorent tout de ces guerres selon Marko Milosavljevic de l'Initiative des jeunes pour les droits de l'Homme

"Il y a une grande ignorance des guerres yougoslaves des années 1990, alors que d'un autre côté, il y a un grand biais nationaliste dans la lecture des événements des années 90".

Alors que les avis sont partagés sur le rôle du commandant de l'armée de la Republika Srpska, Ratko Mladić, à la question "Un génocide a-t-il eu lieu à Srebrenica ?", 38 % des jeunes interrogés ont répondu par l'affirmative, 28 % par la négative, tandis qu'un tiers a déclaré "ne pas en savoir assez sur le sujet."

Deux tiers des jeunes interrogées pensent aussi que la Cour pénale internationale de La Haye n'est qu'un tribunal à motivation politique.

Selon Miljana Pejic, de l'organisation KOMS qui chapeaute la jeunesse de Serbie,  "les jeunes ressentent le besoin d'en parler dans les cours d'histoire, et quand ce n'est pas possible, et le plus souvent c'est le cas, alors ils se forgent une opinion à travers une conversation avec leurs parents ou à travers le discours qui circule dans les médias".

En ce qui concerne les relations entre la Serbie et le Kosovo, environ 10 % des jeunes interrogés (10,44%) ont déclaré que la Serbie devrait récupérer le Kosovo, tandis que moins de sept pour cent (6,70) des personnes interrogées pensent que la Serbie devrait reconnaître l'indépendance du Kosovo.

Youth Initiative for Human Rights (YIHR) est une ONG Serbe axée sur la coopération avec les jeunes sur les questions touchant à l’acceptation du passé.

Sources additionnelles • Youth Initiative for Human Rights (YIHR)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trois migrants tués dans une fusillade en Serbie

Kosovo : la Serbie ramène "à la normale" le niveau de ses troupes à la frontière

Guerre en Ukraine : 150 000 Russes et 16 000 Ukrainiens sont partis vivre en Serbie