EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Crispation entre Moscou et Helsinki : fermeture de frontières en perspective

Frontières entre la Finlande et la Russie (archives)
Frontières entre la Finlande et la Russie (archives) Tous droits réservés Sergei Grits/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Sergei Grits/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Helsinki ferme quatre de ses frontières terrestres avec la Russie. La Finlande soupçonne Moscou de tenter de déstabiliser le pays qui a adhéré en avril à l'Otan.

PUBLICITÉ

La Finlande va fermer la moitié de ses points de passage frontaliers avec la Russie, dans la nuit de vendredi à samedi. Elle accuse Moscou de tenter de déstabiliser le pays, qui a adhéré à l'OTAN en avril, en laissant des migrants sans papiers franchir la frontière. 

La Finlande, qui partage une frontière de 1 340 km avec la Russie, a constaté depuis fin août un afflux de migrants sans visa originaires du Proche-Orient et d'Afrique, en particulier d'Irak, de Somalie et du Yémen, selon ses gardes-frontières.

"Le gouvernement a pris la décision de fermer les points de passage de Vaalimaa, Nuijamaa, Imatra et Niirala à la frontière entre la Finlande et la Russie", a dit jeudi la ministre de l'Intérieur, Mari Rantanen, au cours d'une conférence de presse. 

Cette fermeture des quatre points sur la frontière sud-est sera effective à minuit dans la nuit de vendredi à samedi, quatre passages restant ouverts plus au nord. Elle durera jusqu'au 18 février 2024 et l'étude des demandes d'asile sera concentrée dans deux centres.

La porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que ces allégations étaient "infondées", ajoutant que Moscou n'était pas obligé de "filtrer" les migrants.

Depuis des décennies, les autorités frontalières des deux pays collaborent pour empêcher l'entrée de personnes sans visa ni passeport.

Sources additionnelles • AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Finlande inaugure un mur pilote à sa frontière russe

Finlande : avantages et inconvénients de l'adhésion à l'OTAN

Les pays baltes inquiets après l'annonce de la Russie de "réviser" ses frontières