EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Brusque diminution des arrivées de migrants dans le sud de la Slovaquie

Policiers tchèques sur la frontière sloquaque à proximite de Stary Hrozenkov, le 29 septembre 2022
Policiers tchèques sur la frontière sloquaque à proximite de Stary Hrozenkov, le 29 septembre 2022 Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les conditions météo et le renforcement des services de police entraînent une brusque diminution des arrivées de migrants dans le sud de la Slovaquie.

PUBLICITÉ

Les immigrants illégaux ont presque complètement disparu de la frontière entre la Hongrie et la Slovaquie.

Pendant quelques mois, des dizaines de milliers de personnes ont traversé la rivière Ipel dans l'espoir d'obtenir un permis de séjour en Slovaquie.

Fin septembres, des groupes continuaient encore de traverser tous les jours avant que tout ou presque ne s'arrête.

István Deák, ex-maire, Sečianky : "Il y a environ deux semaines, tout cela a presque disparu, presque du jour au lendemain. Cela est peut-être aussi dû aux conditions météorologiques, en raison de la rivière frontalière, le côté hongrois et le côté slovaque sont séparés par l'Ipeľ."

La passerelle du village d'Iplel'ske Predmostie était l'un des passages les plus fréquentés par les migrants.

Depuis quelques semaines, tout a changé.

Ádám Magyar, Euronews : "La petite passerelle est actuellement impraticable. Il y a encore quelques parties qui dépassent de la rivière inondée au milieu, mais les deux extrémités sont sous l'eau et la zone autour est complètement inondée par l'Ipel'."

L'eau glacée de l'Ipel décourage les candidats à l'exil.

Seuls quelques vêtements abandonnés et des sacs de couchage témoignent du passages des migrants il y a encore quelques semaines.

Sur place, les habitants sont soulagés.

Viktor Lestyánszky, maire d'Ipeľské Predmostie : "(Les habitants) s'en félicitent, c'est clair, et à juste. Quand des groupes de 30 personnes arrivaient à tours les jours, parfois la nuit, c'était inquiétant. Surtout pour les habitantes du village, ou pour les mères dont les enfants marchaient seuls jusqu'à l'arrêt de bus pour aller à l'école."

Šahy est une ville slovaque proche de la frontière hongroise et là aussi les arrivées ont fortement diminué.

"Ils viennent, mais de moins en moins" dit une habitante de la ville. "Il n'y a plus trois ou quatre tours par jour. Heureusement, il y en a moins."

Selon les habitants de la région, le renforcement des services de police et les conditions météo expliquent la brusque diminution des arrivées de migrants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Premier ministre slovaque Robert Fico apparaît pour la première fois depuis l'attentat

En Slovaquie, le poison de la désinformation

Slovaquie : Robert Fico, de nouveau opéré ce vendredi, toujours dans un état grave