Nouvelle-Zélande : le futur Premier ministre dévoile une coalition de compromis

AP
AP Tous droits réservés Mark Mitchell/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le futur Premier ministre conservateur de la Nouvelle-Zélande a dévoilé vendredi la composition de son gouvernement de coalition qui verra deux rivaux politiques se succéder au poste de vice-Premier ministre au cours des trois prochaines années.

PUBLICITÉ

Le futur Premier ministre conservateur de la Nouvelle-Zélande a dévoilé vendredi la composition de son gouvernement de coalition qui verra deux rivaux politiques se succéder au poste de vice-Premier ministre au cours des trois prochaines années.

Près de six semaines après les élections législatives qui ont mis fin à six ans de gouvernement travailliste de centre gauche, le nouveau Premier ministre Christopher Luxon et son Parti national ont formé une coalition avec le parti conservateur ACT et le parti populiste New Zealand First.

Le vice-Premier ministre changera à la moitié du mandat de trois ans du gouvernement.

Winston Peters, du parti New Zealand First, occupera dans un premier temps ce poste avant de passer le relais à David Seymour, le dirigeant du parti ACT.

Cette configuration pourrait cependant s'avérer explosive, les deux hommes - M. Peters, 78 ans, et M. Seymour, 40 ans - s'étant invectivés à plusieurs reprises.

Au début de l'année, M. Seymour a qualifié M. Peters de "personne la moins digne de confiance de la politique néo-zélandaise".

Les deux hommes s'étaient déjà sévèrement écharpés à travers les réseaux sociaux en 2020, M. Peters lançant à M. Seymour: "Je pense que vous tiendriez 10 secondes sur le ring avec moi".

Vendredi, ils se sont montrés désireux de mettre de côté leurs vieilles animosités.

M. Peters, qui occupera également le poste de ministre des Affaires étrangères, a déclaré avoir serré la main de son ex-rival et que les deux hommes apprenaient à se faire confiance.

Le futur Premier ministre, Christopher Luxon, s'est empressé d'écarter toute idée de friction entre les deux hommes, affirmant que son gouvernement mettra à profit "les talents de ces deux dirigeants".

"Nous avons fait quelque chose d'historique. Nous avons trois partis dans un gouvernement de coalition", a-t-il déclaré aux journalistes au Parlement.

"Le fait qu'ils aient 18 mois chacun est important. J'ai hâte de travailler avec eux."

Le Parti national de M. Luxon, qui avait obtenu 48 des 123 sièges du Parlement, avait besoin du soutien du parti conservateur ACT et du parti populiste New Zealand First.

L'ancien dirigeant de la compagnie aérienne Air New Zealand, M. Luxon, prêtera serment lundi, et le nouveau Parlement siégera pour la première fois le 5 décembre.

M. Peters a exercé la fonction de vice-Premier ministre et de ministre des Affaires étrangères de 2017 à 2020 au sein du gouvernement de coalition de la travailliste Jacinda Ardern.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Auckland, première grande ville à entrer dans l'année 2024

Mondial féminin : les Canadiennes, championnes olympiques, piégées par les Nigérianes

Nouvelle-Zélande : fusillade au jour de l'ouverture du Mondial féminin de football