Le pape, souffrant de symptômes grippaux, renonce à parler lors de son audience générale

Pape François
Pape François Tous droits réservés Gregorio Borgia/AP
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pape François a présidé mercredi sa traditionnelle audience générale hebdomadaire en dépit des "symptômes grippaux" l'ayant contraint à annuler son voyage prévu en fin de semaine à Dubaï, mais a fait lire son texte par l'un de ses assistants.

PUBLICITÉ

Le pontife argentin de 86 ans est apparu fatigué et sa respiration était pénible lorsqu'il a prononcé ces quelques mots: "Je ne vais pas encore bien avec cette grippe, et ma voix n'est pas bonne".

Le pape François, qui a subi une ablation partielle d'un poumon dans sa jeunesse, a été contraint mardi soir d'annuler sa visite très attendue à Dubaï pour participer à la conférence de l'ONU sur le climat, suivant ainsi les conseils de ses médecins.

Le pape devait s'y rendre de vendredi à dimanche, mais en raison de "ses symptômes grippaux et son inflammation des voies respiratoires (...) les médecins ont demandé au pape de ne pas faire le voyage prévu dans les prochains jours à Dubaï" pour la COP 28, a annoncé mardi le porte-parole du Vatican Matteo Bruni.

Le pape, qui a fait de la protection de l'environnement une pierre angulaire de ses dix années de pontificat, devait être le premier pontife à assister en personne à une COP de l'ONU depuis le début du processus en 1995.

Mercredi, le pape s'est toutefois exprimé brièvement avec une voix sifflante à la fin de son audience pour appeler à la fin des conflits à Gaza et en Ukraine. Il a également semblé diverti par un numéro de cirque, avec notamment des acrobates sur des patins à roulettes.

Avant son audience générale, il a affirmé aux joueurs du club écossais de football du Celtic Glasgow qui lui rendaient visite au lendemain d'un match contre la Lazio Rome : "Excusez-moi, avec cette grippe je ne peux pas tellement parler, mais je vais mieux qu'hier".

Le pape, qui aura 87 ans en décembre, a été affecté par une série de problèmes de santé ces dernières années, notamment aux genoux et aux hanches en passant par le colon. Il a aussi été opéré d'une hernie en juin. En mars, il avait été hospitalisé trois nuits pour une bronchite.

Samedi, l'apparition de "légers symptômes grippaux" l'avait contraint à annuler plusieurs engagements.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pape révoque l'évêque conservateur américain Joseph Strickland

Le Film de la semaine : L'Enlèvement de Marco Bellocchio. L'Italie à la botte du Pape

Le pape ouvre le Synode des évêques en souhaitant une Eglise plus ouverte