Ukraine : des civils tués après de nouvelles frappes russes

Champ de ruines en Ukraine (archives)
Champ de ruines en Ukraine (archives) Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Guerre en Ukraine : le point sur la situation ce lundi. Des civils tués après de nouvelles frappes russes. Des familles de soldats ont manifesté ce week-end.

PUBLICITÉ

En Ukraine, deux civils ont été tués et quatre autres blessés ce dimanche après des bombardements russes dans la région de Kherson.

Dans le même temps, Kyiv affirme que sa défense anti-aérienne a abattu 18 drones russes ainsi qu'un missile durant la nuit de dimanche à lundi.

Dans l'ouest du pays, près de 1 000 villes et villages auraient subi des pannes de courant ces dernières 48 heures alors que la région est frappée par le mauvais temps hivernal.

Alors que la bataille défensive contre la Russie entre dans son deuxième hiver, les familles des soldats se mobilisent pour leur apporter tout leur soutien. 

Des voix se sont encore élevées pour réclamer le retour des troupes captives, tandis que d’autres se demandent combien de temps les soldats épuisés pourront supporter cette bataille quotidienne. 

De nombreux proches réclament par ailleurs l'abolition du service militaire à durée indéterminée.

Entre-temps, le ministère de la Défense russe a publié de nouvelles images de ses troupes en première ligne.

Kyiv enquête de son côté sur des allégations selon lesquelles les forces russes auraient abattu des soldats ukrainiens qui se rendaient comme le montrerait une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. 

Si ces faits sont avérés, le meurtre de prisonniers de guerre constitue une violation flagrante des Conventions de Genève et est classé comme un crime international grave.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Zelensky veut réformer la conscription

Guerre Russie-Ukraine : la Chine tente de relancer les négociations entre Moscou et Kyiv

Guerre en Ukraine : la situation, carte à l'appui, au 1er mars 2024