L'uniforme bientôt obligatoire pour les écoliers français ?

Des élèves montent les escaliers pour rejoindre leur salle de classe à l'école européenne de Strasbourg, dans l'est du pays
Des élèves montent les escaliers pour rejoindre leur salle de classe à l'école européenne de Strasbourg, dans l'est du pays Tous droits réservés FREDERICK FLORIN/AFP via Getty Images
Par Saskia O'Donoghue avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le ministre de l'Education nationale, Gabriel Attal, a annoncé le lancement prochain d'une "expérimentation à grande échelle" qui verra un certain nombre d'enfants en France porter l'uniforme scolaire pour la première fois.

PUBLICITÉ

Le ministre français de l'Éducation nationale s'apprête à annoncer une "expérimentation à grande échelle" du port de l'uniforme à l'école dans une sélection de collectivités locales.

Gabriel Attal précise que l'objectif sera de mesurer scientifiquement l'efficacité d'une telle mesure.

"Comme beaucoup de Français, je suis partagé sur la question de l'uniforme... Je ne suis pas encore convaincu que ce soit la solution à tous nos problèmes, et pas convaincu non plus, comme certains, qu'il ne faille ni en parler ni l'essayer", a déclaré le ministre à France Info.

Gabriel Attal ajoute qu'il était "curieux de savoir quels résultats donnerait une expérimentation à grande échelle en matière de climat scolaire, d'élévation du niveau de nos élèves" ou d'impact "sur l'autorité à l'école, le harcèlement scolaire ou les questions de laïcité".

Laïcité à l'école

La laïcité et la séparation de l'Église et de l'État à l'école sont depuis longtemps un sujet controversé en France.

En septembre dernier, la plus haute juridiction du pays, le Conseil d'État, s'est prononcée en faveur de l'interdiction par le gouvernement de l'abaya, une tenue musulmane, pour les écolières.

À l'époque, le président Emmanuel Macron avait réaffirmé sa conviction que cette interdiction contribuerait à protéger la laïcité dans les écoles françaises.

Les opposants à cette décision soutiennent en revanche qu'il s'agit d'un vêtement culturel et non d'un symbole religieux.

Une nouvelle expérience à grande échelle

Gabriel Attal a annoncé que l'essai sur l'uniforme serait probablement détaillé d'ici la fin de l'année.

Il se déroulera "dans un certain nombre d'établissements, dans différentes collectivités locales qui expérimenteront à grande échelle l'uniforme dans notre pays", explique-t-il.

Il n'a pas encore confirmé l'âge des élèves concernés, mais a assuré que le gouvernement "travaillera avec les autorités locales pour que l'expérience puisse être menée sans accroc et sans dépense pour les familles".

"Si l'essai s'avère concluant, nous pourrons relancer le débat sur la généralisation de l'uniforme en France, cette fois sur une véritable base scientifique", ajout Gabriel Attal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Education : "baisse inédite" des résultats de l'étude Pisa, y compris pour la France

Le Conseil d'État valide l'interdiction de l'abaya à l'école au nom de son caractère religieux

Port de vêtements religieux à l'école : quelles sont les règles actuelles en Europe ?