États-Unis - Venezuela : échange de prisonniers entre Washington et Caracas

Caracas, le 20 décembre 2023
Caracas, le 20 décembre 2023 Tous droits réservés Matias Delacroix/Copyright 2023. The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dix prisonniers américains libérés et un fugitif remis par le Venezuela aux Etats-Unis en échange de la clémence accordée par Joe Biden à un proche du président Nicolas Maduro.

PUBLICITÉ

L'homme d'affaires Alex Saab est arrivé au Venezuela dans le cadre d'un échange de prisonniers entre Washington et Caracas.

Alex Saab était détenu depuis 2021 et accusé par la justice américaine d'avoir mis en place un système de détournement d'aide alimentaire au profit de Nicolas Maduro.

Joe Biden a accordé sa clémence à Alex Saab pour obtenir du Venezuela la libération de dix Américains.

Deux des Américains libérés purgeaient une peine de 20 ans de prison pour une tentative ratée de renverser Nicolas Maduro en 2020.

Les autorités vénézuéliennes ont par ailleurs remis aux Etats-Unis Francis Leonard.

L'homme d'affaires malaisien surnommé "Fat Leonard" est poursuivi dans une vaste affaire de corruption où il soudoyait des officiers de l'US Navy pour obtenir des contrats.

Le Qatar a participé à la médiation entre les deux pays.

L'accord inclut également la libération par le Venezuela d'au moins vingt prisonniers politiques.

Le président américain lie l'échange de prisonniers avec l'engagement par le Venezuela d'organiser un scrutin présidentiel démocratique équitable en 2024.

Joe Biden, président américain : "C'est acceptable, car cela a libéré des Américains qui étaient détenus illégalement et nous avons conclu un accord avec le Venezuela selon lequel ils tiendront des élections libres, jusqu'à présent, ils ont respecté l'exigence, et c'est tout."

Les relations entre Washington et Caracas se sont récemment améliorées.

En octobre dernier, le Venezuela et les Etats-Unis ont trouvé un accord autorisant la présence d'observateurs internationaux lors de la prochaine élection présidentielle dont la date n'est pas encore fixée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : Nicolas Maduro mobilise son armée après l'arrivée d'un navire de guerre britannique

Boeing a 90 jours pour présenter un plan de sécurité

États-Unis : Gaza s'invite dans la primaire démocrate du Michigan