EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nouvelles frappes russes sur plusieurs villes ukrainiennes

Deux personnes tuées par des bombardements russes dans le sud de l’Ukraine
Deux personnes tuées par des bombardements russes dans le sud de l’Ukraine Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie multiplie ses attaques sur villes ukrainiennes. Le Président ukrainien a révélé que l'armée lui avait demandé de mobiliser entre 450 000 et 500 000 soldats supplémentaires.

PUBLICITÉ

Nouvelle nuit de terreur en Ukraine. Près de 35 drônes Shahed ont été lancés par Moscou sur plusieurs villes de l'Est et du Sud du pays. A Nikopol, près de Zaporijjia, les bombardements ont tué deux femmes et blessé un homme.

Certaines frappes ont même atteint la capitale et provoqué un incendie dans un entrepôt. 

Ces dernières semaines, la Russie multiplie les attaques sur des régions de l'Ouest ukrainien et affirme éliminer sans grande difficulté les drônes ukrainiens qui survolent son territoire. L'armée russe assure aussi défendre fermement ses positions sur le front.

De son côté, Kyiv se dépêche de construire de nouvelles fortifications sur les 2000 kilomètres de front pour contenir l'avancée des troupes russes. Une stratégie défensive privilégiée par l'armée ukrainienne, après l'échec de sa contre-offensive ce été.

Le Président ukrainien a révélé que l'armée lui avait demandé de mobiliser entre 450 000 et 500 000 soldats supplémentaires. Le Ministre ukrainien de la Défense a lui appelé tous les hommes en âge de servir dans l'armée actuellement à l'étranger de revenir en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'armée ukrainienne propose de mobiliser jusqu'à 500 000 personnes, affirme Volodymyr Zelensky

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine se félicite de l’échec de la contre-offensive de Kyiv

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes