Législatives portugaises : le PS réduit son retard dans les intentions de vote (sondage exclusif)

Le PSD et le PS sont presque à égalité sur le plan technique, mais le bloc de droite pourrait former une majorité.
Le PSD et le PS sont presque à égalité sur le plan technique, mais le bloc de droite pourrait former une majorité. Tous droits réservés Euronews/Nascer do SOL
Par Ricardo Figueira
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en portugais

L'élection de Pedro Nuno Santos à la tête du Parti socialiste semble avoir eu un effet sur les intentions de vote pour les élections législatives anticipées du mois de mars au Portugal.

PUBLICITÉ

Par rapport au sondage de la première quinzaine de décembre, le PS a progressé et le PSD a reculé, laissant ce dernier avec une avance de moins d'un point sur ses rivaux socialistes,selon le deuxième sondage exclusif réalisé par Consulmark2 pour Euronews et Nascer do Sol.

Si les élections avaient lieu aujourd'hui, le PSD l'emporterait avec 20,5 % des voix (22,4 % dans le sondage précédent), suivi du PS avec 19,8 % (19,5 %).

Chega reste la troisième force politique, mais perd plus d'un point de pourcentage par rapport au sondage précédent, passant de 12,9 % à 11,3 %. Le Bloc de gauche, en revanche, est en forte hausse, passant de 3,3 % à 5,7 %.

L'Initiative libérale suit avec 4,4 % (5 %), la CDU avec 2,1 % (1,6 %) et le Libre (Livre), qui maintient ses intentions de vote à 1,7 %.

Le CDS-PP descend à 1,2 % (1,7 %) et le PAN est également en recul, passant de 1 % à 0,6 %, ce qui pourrait lui valoir de ne pas siéger à l'Assemblée de la République lors des prochaines élections.

7,1% des personnes interrogées ont l'intention de voter blanc ou nul (5%) et 4% ont l'intention de s'abstenir (2.1). 10,8% ne savent pas pour qui voter (13,4%) et 10,5% refusent de répondre (9,7%).

PSD e PS próximos do empate técnico
PSD e PS próximos do empate técnicoEuronews/Nascer do SOL

Une répartition arithmétique des réponses "ne sait pas/ne répond pas" entre les différents partis montre que le PSD et le PS sont séparés par exactement un point de pourcentage, le premier avec 27,5% (30% dans le sondage précédent) et le second avec 26,5% (26%).

Resultados com distribuição aritmética dos NS/NR
Resultados com distribuição aritmética dos NS/NREuronews/Nascer do Sol

Chega obtiendrait 15,2 % (17,2 %), le Bloc de gauche 7,7 % (4,4 %) et l'Initiative libérale 5,8 % (6,7 %).

La majorité ne veut pas d'une alliance PSD/Chega

En ce qui concerne les alliances possibles, la droite semble avantagée et pourrait même se rapprocher de la majorité absolue en cas d'accord entre le PSD, le CDS-PP et l'Initiative libérale, en prenant la répartition arithmétique NS/NR.

Aliança PSD/CDS/IL chegaria perto da maioria absoluta, com a distribuição aritmética dos NS/NR
Aliança PSD/CDS/IL chegaria perto da maioria absoluta, com a distribuição aritmética dos NS/NREuronews/Nascer do Sol

La majorité des personnes interrogées (45,8 %) pensent que le PSD devrait faire cavalier seul lors de ces élections et 37,5 % pensent qu'il devrait rechercher des alliances préélectorales. Quant à la possibilité d'un accord post-électoral avec Chega, s'il s'avérait nécessaire pour rendre viable un gouvernement PSD, une majorité de 58,3 % rejette cette possibilité, tandis que 32,6 % la soutiennent. Près de la moitié des personnes interrogées (49,8 %) pensent que le PS devrait rendre viable un gouvernement PSD minoritaire, afin d'empêcher une éventuelle alliance entre les sociaux-démocrates et Chega.

Maioria está contra uma aliança PSD/Chega
Maioria está contra uma aliança PSD/ChegaEuronews/Nascer do Sol

Une nouvelle "geringonça" exclue

Dans le cas où le PS remporterait les élections avec une majorité relative, la majorité (46,6 %) des personnes interrogées pensent que les socialistes devraient essayer de gouverner seuls, tandis qu'environ 40 % préconisent une nouvelle alliance entre le PS, le Bloc de gauche et la CDU. Plus de la moitié (54,4 %) pensent que le PSD devrait rendre viable un gouvernement minoritaire du PS.

Maioria contra uma nova "geringonça"
Maioria contra uma nova "geringonça"Euronews/Nascer do Sol

Le scénario d'une victoire avec une majorité relative pour le PS est l'issue la plus probable de ces élections, selon environ la moitié des personnes interrogées. 26,3 % croient en une majorité relative pour le PSD, alors que seulement 5,5 % pensent qu'il y aura une majorité absolue pour le PS et 3,3 % pour le PSD.

Maioria relativa do PS é o cenário mais provável para a maior parte dos inquiridos
Maioria relativa do PS é o cenário mais provável para a maior parte dos inquiridosEuronews/Nascer do Sol

En ce qui concerne l'élection du nouveau leader socialiste, la grande majorité des personnes interrogées (64,4 %) ont déclaré qu'elles n'étaient "pas du tout surprises" par la nomination de Pedro Nuno Santos à la tête du parti. Ce changement a influencé le vote de 27,5 % des personnes interrogées, tandis que 68,1 % ont déclaré qu'il n'avait eu aucune influence sur leur choix. 90,3 % des électeurs déclarent qu'ils voteront lors de ces élections, dont un peu moins des trois cinquièmes (56 %) ont déjà choisi leur candidat. Le nombre d'indécis est passé de 45,6 % à 43,2 %.

Enfin, l'état du Système national de santé (SNS) constitue le problème le plus grave auquel le Portugal est confronté, pour 55,9 % des personnes interrogées. Viennent ensuite le logement (36,4 %) et le coût de la vie (31,6 %).

Saúde é o problema mais grave com que Portugal se depara, para a maioria dos inquiridos
Saúde é o problema mais grave com que Portugal se depara, para a maioria dos inquiridosEuronews/Nascer do Sol

L'étude a été réalisée par Consulmark2 pour Euronews et Nascer do Sol entre le 17 et le 20 décembre 2023, auprès d'un échantillon de 803 personnes, réparties en termes de sexe, d'âge et de région sur la base du recensement de 2021. Le taux de réponse a été de 51,2 % et l'erreur d'échantillonnage maximale, pour un intervalle de confiance de 95 %, est de +/- 3,5 %.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

IKEA se moque d'un scandale politique portugais avec une nouvelle publicité

Pedro Nuno Santos remporte les primaires du Parti socialiste au Portugal

L'extrême droite européenne affiche ses ambitions à Lisbonne