EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Trafic de visas en Espagne : neuf passeurs interpellés, 300 Népalais concernés

Des trafiquants présumés ont été interpellés dans plusieurs villes espagnoles.
Des trafiquants présumés ont été interpellés dans plusieurs villes espagnoles. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un réseau organisé de trafic de migrants a été démantelé par la police espagnole. Par centaines, des migrants népalais devaient payer des fortunes pour se rendre en Europe.

PUBLICITÉ

En Espagne, neuf personnes ont été interpellées à Madrid et à Las Palmas : elles sont soupçonnées d'appartenir à un réseau impliqué dans le trafic de migrants du Népal vers l'Europe.

La police a déclaré que les personnes arrêtées avaient facilité l'obtention frauduleuse de visas pour l'espace Schengen pour quelque 300 migrants népalais, l'Espagne étant leur destination finale.

Les enquêteurs ont déclaré que le réseau avait facturé 15 000 euros aux migrants pour les visas frauduleux délivrés au Népal et en Inde, où se trouvent les ambassades et les consulats.

Selon la police, le réseau avait coopéré avec des entreprises en Europe et au Népal pour délivrer de faux visas permettant à leurs titulaires de travailler, de résider ou d'étudier dans l'espace Schengen pour une période de 90 jours.

Une fois en possession de faux visas, les migrants pouvaient entrer dans l'UE via la Pologne ou Malte où ils restaient pendant une courte période jusqu'à ce que le réseau leur propose un transfert vers l'Espagne, où ils se voyaient proposer du travail dans des restaurants indiens, a indiqué la police.

Le réseau a également aidé les migrants à réussir les tests nécessaires pour obtenir la nationalité espagnole en coopérant avec des académies de langues pour fournir des réponses aux tests de langue ou en falsifiant les résultats des tests.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Espagne démantèle un réseau de passeurs de Syriens qui opérait sur trois continents

En Roumanie, Andrew Tate va être jugé pour traite d'êtres humains et viol

Affaire Epstein : une juge de New York dévoile une liste de noms