Les Russes à la recherche de cadeaux abordables pour le Nouvel An

Les prix des briques Lego et des poupées Barbie ont plus que doublé depuis que les entreprises se sont retirées du marché russe.
Les prix des briques Lego et des poupées Barbie ont plus que doublé depuis que les entreprises se sont retirées du marché russe. Tous droits réservés Pavel Golovkin/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les prix des jouets importés ont augmenté depuis que les entreprises se sont retirées du marché russe en raison de la guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

Les parents russes ont du mal à trouver des cadeaux abordables à offrir à leurs enfants pour le Nouvel An, car les prix des jouets importés continuent d’augmenter.

Au grand magasin pour enfants de Moscou, les clients ont le choix entre payer au prix fort des articles de marque occidentale ou opter pour des jouets russes plus abordables mais moins connus.

Les prix des Lego et des Barbie ont plus que doublé depuis que les entreprises se sont retirées du marché russe en raison de la guerre en Ukraine.

Lego n’expédie plus de produits en Russie, mais les fameuses briques se trouvent toujours sur les étagères des magasins de jouets russes. Elles passent maintenant par des canaux d’importation dits non officiels.

"Bien sûr, mon fils choisit Lego. Et nous essayons par tous les moyens de trouver une option acceptable avec une livraison probablement pas très rapide, mais au moins à un prix abordable, car le prix des Lego a augmenté quatre fois", explique Yelena Rykun, une cliente. 

Auparavant, Lego et Mattel occupaient 43% du marché des jouets en Russie.

Entre-temps, les producteurs russes ont produit des répliques ainsi que des créations originales comme le personnage de dessin animé soviétique Cheburashka ou des voitures miniatures de la police routière russe.

"C’est génial que nos fabricants aient commencé à fabriquer des jouets, mais pour les chars, par exemple, il y a des Abrams, des Leopards, et malheureusement il n’y a pas de chars T-34, dans lequel mon grand-père a combattu", regrette Boris Kurtsev, un client. 

Chez les adultes, les cadeaux les plus attendus sont les gadgets et l'électroménager.

En moyenne, les Russes prévoient de dépenser près de 22 000 roubles en cadeaux, soit environ 220 euros.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pour la première fois, les Ukrainiens ont célébré Noël le 25 décembre

Un Noël 2023 avec la guerre en toile de fond

"Secret Santa"' : l'inflation met en péril ce rituel de Noël