Il y a 25 ans, la première étape vers l'euro

La monnaie et les pièces en euro ont été mis en circulation le 1er janvier 2022
La monnaie et les pièces en euro ont été mis en circulation le 1er janvier 2022 Tous droits réservés Mindaugas Kulbis/AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le 1er janvier 1999, les Européens franchissaient une étape cruciale pour la construction de la monnaie unique européenne. Onze Etats adoptaient l'euro qui ne deviendra réellement palpable que trois ans plus tard.

PUBLICITÉ

C'était il y a 25 ans. Le 1er janvier 1999, l'Union économique et monétaire européenne (UEM) franchissait une étape cruciale. L'euro devenait la monnaie de tenue de compte légale des onze premiers pays membres de la zone euro.

Un changement encore imperceptible pour les Européens, mais pas pour les Etats et les entreprises. Dans les livres de comptes, les devises nationales étaient alors devenues officiellement des subdivisions de l’euro sur la base d’un taux de change fixe accompagné d’un principe de double comptabilité. Pour mémoire, en France, 1 euro avait été calculé sur la base de 6,55957 francs français.

La seconde étape, la plus palpable, ne sera franchie que le 1er janvier 2002 : ce jour-là douze pays abandonnaient volontairement et formellement leur monnaie nationale au profit de l'euro, sous forme de billets et de monnaie accessible à tous les Européens. 

Dès les années 1970, l'idée d'une monnaie unique était déjà en débat. Ce n’est toutefois qu'après la chute du mur et l'effondrement des régimes communistes que la question d'une monnaie unique s'est posée, a fortiori après la réunification des deux Allemagne.

C'est le traité de Maastricht qui scellera le destin des Européens en 1992 en enclenchant le processus de l'UEM avec "à terme" l’adoption d’une monnaie unique dont le nom "euro"  est décidé par le Conseil européen en 1995.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La hausse des taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation est "nécessaire" (OCDE)

UBS reprend Credit Suisse : les grands axes du rachat historique

Au Liban, un dollar vaut désormais 100 000 livres, un record historique