EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Deux dissidentes russes vont rester en prison jusqu'en mars

La metteuse en scène Zhenya Berkovich et la dramaturge Svetlana Petriychuk restent en prison.
La metteuse en scène Zhenya Berkovich et la dramaturge Svetlana Petriychuk restent en prison. Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/AP
Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/AP
Par avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Incarcérées depuis le printemps dernier, les deux dissidentes russes Zhenya Berkovich et Svetlana Petriychuk vont devoir rester en prison.

PUBLICITÉ

Un tribunal russe a prolongé mardi la détention provisoire d'une metteuse en scène et d'une dramaturge accusées de justifier le terrorisme, dernière mesure en date dans le cadre d'une répression implacable de la dissidence en Russie.

Le tribunal a ordonné la détention de Zhenya Berkovich et de Svetlana Petriychuk jusqu'au 10 mars prochain. Elles sont derrière les barreaux depuis mai 2023.

Les autorités russes affirment qu'une pièce qu'elles ont mise en scène, « Finist, le brave faucon », justifie le terrorisme, qui constitue en Russie un délit passible d'une peine pouvant aller jusqu'à sept ans de prison.

La pièce dépeint des femmes russes qui ont été poursuivies après avoir été attirées par le mariage et la vie en Syrie par des représentants de l'islam radical.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Meurtre d’un blogueur pro-Kremlin : 27 ans de prison pour Daria Trepova

Russie : le politologue Boris Kagarlitsky inculpé pour "appels publics au terrorisme"

Julian Assange désormais libre est rentré en Australie