Japon : peine de mort pour l'incendiaire de 2019

AP
AP Tous droits réservés Jae C. Hong/AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

36 personnes étaient mortes dans les flammes qui avaient ravagé un studio d'animation de Kyoto en 2019 : un tribunal nippon condamne l'incendiaire à la peine capitale.

PUBLICITÉ

Shinji Aoba condamné à mort par un tribunal nippon.

Shinji Aoba a aujourd'hui 45 ans, il a comparu alité.

En 2019, Shinji Aoba avait incendié un studio d'animation de Kyoto.

36 personnes étaient mortes dans les flammes et Shinji Aoba avait lui-même été grièvement brûlé.

Shinji Aoba était persuadé que le studio lui avait volé une idée de scénario.

Le studio d'animation a fermement démenti ses accusations, Shinji Aoba a exprimé des remords et le tribunal a estimé que le discernement de l'incendiaire n'était pas altéré au moment où il a commis son crime.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Alabama, un condamné à mort exécuté par inhalation d'azote

Le Japon et l'Ukraine signent une cinquantaine d'accords

Japon : l'archipel frappé par un fort séisme poursuit les recherches pour retrouver des survivants