Ukraine - Hongrie : Kiyv et Budapest font un pas l'une vers l'autre

AP
AP Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Premier pas vers un réchauffement diplomatique entre Kiyv et Budapest : les ministres des Affaires étrangères discutent des moyens de résoudre les tensions.

PUBLICITÉ

Première visite en Ukraine du ministre hongrois des Affaires étrangères depuis le début de la guerre.

La rencontre avec son homomolgue ukranien a eu lieu en Transcarpatie, une région qui était hongroise jusqu'à la Première guerre mondiale.

Budapest reproche à l'Ukraine les mesures adoptées en 2017 qui mettait en avant la langue ukrainienne au dépens des langues pratiquées par les minorités du pays.

Peter Szijjarto, ministre hongrois des Affaires étrangères : "Il n'est peut-être pas exagéré et mes collègues ne considèrent pas comme un manque de respect le fait que j'utilise le mot "attente" pour que les membres de la communauté nationale hongroise retrouvent leurs droits qui existaient déjà en 2015".

La rencontre a eu lieu en amont du sommet extraodrinaire européen de jeudi dont l'objectif de débloquer une tranche d'aide de 50 milliards en faveur de l'Ukraine pour soutenir l'effort de guerre.

A ce jour, le premier ministre hongrois Viktor Orban y est opposé et des négociations sont en cours.

Sur le terrain, l'armée ukrainienne dit avoir enregistré 35 drones tirés par les Russes dans la nuit de lundi à mardi.

La défense anti-aérienne assure en avoir abattu une quinzaine.

D'intenses combats se déroulent dans le nord du pays notamment dans la région de Kharkiv pour le contrôle de la localité de Tabaïvka.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Russie-Ukraine : la Chine tente de relancer les négociations entre Moscou et Kyiv

Ukraine : le bilan des frappes russes de samedi sur Odessa monte à onze morts

Guerre en Ukraine : la situation, carte à l'appui, au 1er mars 2024