Guerre en Ukraine : au moins 28 morts dans un bombardement à Lyssytchansk

Les secours ont essayé d'extraire des victimes dans les décombres de la boulangerie, une bonne partie de la nuit.
Les secours ont essayé d'extraire des victimes dans les décombres de la boulangerie, une bonne partie de la nuit. Tous droits réservés AP/Russian Emergency Ministry Press Service
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les opérations de recherche se poursuivent dans cette ville de l'est du pays tombée aux mains des forces russes à l'été 2022 pour retrouver des victimes sous les ruines.

PUBLICITÉ

A Lyssytchansk, dans les territoires occupés de l'est de l'Ukraine, une frappe sur une boulangerie de la ville a fait au moins 28 morts, dont un enfant, ont annoncé les secours russes dimanche 4 février.

Plusieurs bâtiments se sont effondrés. Dix personnes ont été sauvées des décombres et soignées à l'hôpital local, mais les recherches sont toujours en cours. Une journée de deuil a été décrétée dimanche par les autorités installées par Moscou.

Selon un responsable prorusse, les forces ukrainiennes ont délibérément ciblé le commerce. Kyiv n'a pas encore commenté ces allégations. L'état-major ukrainien a seulement affirmé que l'aviation ukrainienne avait frappé "12 zones de concentration ennemie" lors de la journée de samedi.

Des deux cotés du front, les attaques avec missiles à longue portée se multiplient, alors que leurs positions restent gelées.

Plus tard dans la journée, Moscou a publié des images montrant des hélicoptères de l'armée russe qui frappent des positions ukrainiennes dans la région de Krasny Lyman.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : plus de 500 000 emplois créés dans le secteur de la défense ces derniers mois

Fuite dans l’armée allemande : l’ambassadeur d’Allemagne convoqué par le Kremlin

Ukraine : le bilan des frappes russes de samedi sur Odessa monte à onze morts