Sénégal : les tensions éclatent après l'annonce du report de l'élection présidentielle

AP
AP Tous droits réservés Stefan Kleinowitz/Copyright 2020 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Vives tensions à Dakar après l'annonce du report de l'élection présidentielle, le réseau mobile d'accès à Internet est coupé.

PUBLICITÉ

La capitale du Sénégal est secouée par de vives tensions.

Des groupes d'opposants font face aux forces de l'ordre notamment à l'extérieur de l'Assemblée où les gendarmes font usage de grenade lacrymogène pour disperser la foule.

Les autorités ont coupé le réseau mobile d'accès à Internet au motif de limiter les "messages haineux et subversifs".

Les manifestants accusent le président Macky Sall d'être "un dictateur".

La décision de Macky Sall de reporter l'élection présidentielle du 25 février a fait basculer le Sénégal vers l'inconnu.

La Cedeao, l'Union africaine, les Etats-Unis et l'Union européenne ont exprimé leur inquiétude.

L'opposition sénégalaise dénonce une dérive autoritaire et une manœuvre de Macky Sall pour éviter une défaite électorale et maintenir son camp au pouvoir.

Le président en exercice avait indiqué son intention de ne pas se représenter met en avant un conflit entre le Conseil constitutionnel et l'Assemblée pour justifier le report du scrutin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mort d'Alexeï Navalny : plus de 100 arrestations en Russie

Au Sénégal, l'élection présidentielle reportée au au mois de décembre

Crise politique au Sénégal après l'annonce du report de l'élection présidentielle