Le Hamas a réagi de manière "positive" à la proposition de cessez-le-feu, selon le Qatar

Le Hamas a réagi de manière "positive" à la proposition de cessez-le-feu, selon le Qatar
Tous droits réservés Mark Schiefelbein/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre qatari estime que le Hamas a réagi de manière "globalement positive" à la proposition de cessez-le-feu à Gaza.

PUBLICITÉ

Le premier ministre du Qatar a déclaré mardi que la réaction du Hamas au dernier plan de cessez-le-feu à Gaza et à la libération des otages était "globalement positive" lors de sa rencontre avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, qui effectuait sa dernière visite au Moyen-Orient.

Le Qatar, qui sert depuis longtemps de médiateur avec le Hamas, travaille avec les États-Unis et l'Égypte pour négocier un cessez-le-feu qui impliquerait un arrêt prolongé des combats et la libération de plus de 100 otages toujours détenus par le Hamas après le raid transfrontalier du 7 octobre qui a déclenché la guerre il y a près de quatre mois.

Le cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani n'a pas donné de détails sur la réponse du Hamas, mais a déclaré que le groupe avait des "commentaires". M. Blinken a confirmé que les autorités avaient reçu la réponse du Hamas et a déclaré qu'il informerait les dirigeants israéliens lors de sa visite dans le pays mercredi.

Le Hamas a déclaré dans un communiqué qu'il avait répondu dans un "esprit positif" à la dernière proposition des médiateurs américains et du Proche-Orient. Mais le groupe militant a déclaré qu'il cherchait toujours à obtenir un cessez-le-feu "global et complet" pour mettre fin à "l'agression contre notre peuple". Israël a exclu le type de cessez-le-feu permanent demandé par le groupe militant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En visite à Jérusalem, Stéphane Séjourné appelle à un cessez-le-feu à Gaza

Le gouvernement de Cisjordanie occupée démissionne

L'ONU suspend la distribution de l'aide dans le nord de la bande de Gaza