Russie : le sociologue Boris Kagarlitsky a été condamné à cinq ans de prison

EBU
EBU Tous droits réservés AP Photo
Par Somaya Aqad, Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La justice russe lui reproche de « justifier le terrorisme » à la suite d'un message diffusé sur les réseaux sociaux. Cet intellectuel de gauche est connu pour sa positon anti-guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

Il était jusque là détenu en prison provisoire, le sociologue et théoricien de la pensée marxiste de renom Boris Kagarlitsky a été condamné par la justice russe à cinq ans de prison. 

Il est accusé de « justifier le terrorisme » en raison de son discours sur les motivations des Forces armées ukrainiennes dans l’explosion du pont de Crimée

Le service de sécurité avait donc ouvert une procédure pénale contre Boris Kagarlitsky pour un article publié en ligne sur l'explosion du pont de Crimée en 2022. Depuis lors, il est en détention provisoire.

Cet intellectuel de gauche connu pour ses prises de positions notamment anti-guerre depuis le début du conflit russo-ukrainien ne s'est pas exilé de Russie même lorsque les autorités l'ont qualifié "d'agent étranger".

Il avait été inquiété par les autorités russes suite à un ancien message posté sur les réseaux sociaux dans lequel il expliquait que l’attaque du pont de Crimée par les forces ukrainiennes pouvait être comprise d’un point de vue militaire

 Boris Kagarlitsky nient toutes les accusations, qui pèsent contre lui. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Présidentielle en Azerbaïdjan : aucun opposant pour faire face à Ilham Aliyev

Russie : l'opposant Boris Nadejdine obtient ses 100 000 signatures

L'opposant russe Alexeï Navalny se trouve dans une colonie pénitentiaire en Arctique