EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les proches des otages du 7 octobre réclament justice

Une centaine de proches d'otages était réunie à La Haye, aux Pays-Bas, le 14.02.2024.
Une centaine de proches d'otages était réunie à La Haye, aux Pays-Bas, le 14.02.2024. Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les familles des personnes enlevées par le Hamas ont porté plainte auprès de la Cour Pénale International pour "crime contre l'humanité".

PUBLICITÉ

Ils étaient une centaine, réunis sous le ciel gris de La Haye, aux Pays-Bas, mercredi, pour déposer plainte auprès de la Cour Pénale Internationale. La juridiction, créée par l'ONU mais indépendante, peut poursuivre des individus.

Environ 250 personnes avaient été kidnappées lors de l'attaque de la milice islamiste contre Israël, le 7 octobre dernier. Selon les chiffres du gouvernement israélien, 130 personnes sont toujours retenues à Gaza et 29 seraient mortes.

Les proches des otages ont un sentiment d'injustice : "Depuis le 7 octobre, nous avons le sentiment qu'il n'y a pas de justice, déplore Sharon Kalderon, la belle-sœur d'un otage. Les gens du Hamas nous ont blessés, assassinés, violées."

Israël de nouveau accusé à la CIJ

De son côté, l'Afrique du Sud a déposé un nouveau recours contre Israël pour empêcher "une nouvelle violation des droits" après l'annonce d'une offensive militaire sur Rafah, dans le Sud de la bande de Gaza. 

Cette démarche a lieu cette fois auprès de la Cour Internationale de Justice, une autre juridiction basée elle aussi à La Haye. Pretoria avait déjà porté plainte contre Israël auprès de la CIJ pour "génocide".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les forces israéliennes sont entrées dans l'hôpital Nasser de Khan Younès

NO COMMENT : une incursion de l'armée israélienne a tué 74 palestiniens à Rafah

Pays-Bas : un tribunal annule l'exportation de pièces de rechanges de F-35 vers Israël