Les pistes du gouvernement français pour réduire le déficit public

Le Premier ministre français Gabriel Attal
Le Premier ministre français Gabriel Attal Tous droits réservés Christophe Ena/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Christophe Ena/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face à un déficit public élevé, le gouvernement français cherche des solutions. Gabriel Attal souhaite une réforme de l’assurance-chômage.

PUBLICITÉ

Depuis la publication du chiffre du déficit public qui s’élève à 5,5 % du PIB en 2023, le gouvernement, inquiet, cherche des solutions. Car ce chiffre, est supérieur à celui que s’était fixé l’exécutif.

Alors pour faire des économies, le Premier ministre Gabriel Attal a précisé ses pistes. Une hausse des impôts pour les classes moyennes est pour le moment exclue.

Les dépenses sociales sont en revanche dans le viseur de l’exécutif, en particulier l’assurance-chômage. Gabriel Attal souhaite mettre en place une nouvelle réforme d’ici à l’automne. Une des pistes serait de réduire la durée d’indemnisation de plusieurs mois.

Avec un déficit public de 5,5 %, Paris fait partie des mauvais élèves de l'Union européenne et s’éloigne de son objectif de passer sous la barre des 3 % d’ici 2027, année de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Un objectif jugé “improbable” par l’agence de notation Moody’s.

Paris va par ailleurs devoir envoyer à Bruxelles, d’ici fin avril, un programme de stabilité budgétaire jusqu’en 2027.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les journalistes ont eu un accès rare au sous-marin français à propulsion nucléaire de classe Rubis

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

La France et le Royaume-Uni échangent leurs gardes pour les 120 ans de l’Entente cordiale