PUBLICITÉ

Antony Blinken : “L’Ukraine deviendra membre de l’Otan”

Des secouristes éteignent un incendie après une attaque de drone russe sur un quartier résidentiel de Kharkiv, en Ukraine, le 4 avril 2024.
Des secouristes éteignent un incendie après une attaque de drone russe sur un quartier résidentiel de Kharkiv, en Ukraine, le 4 avril 2024. Tous droits réservés George Ivanchenko/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés George Ivanchenko/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A l’occasion des 75 ans de l’Alliance, celle-ci doit plus que jamais faire preuve d'unité face à la menace russe. Le secrétaire d'Etat américain, Anthony Blinken, a affirmé que : “L’Ukraine deviendra membre de l’Otan”.

PUBLICITÉ

"L'Ukraine deviendra membre de l'OTAN. Notre objectif au sommet est d'aider à construire un pont vers cette adhésion", a déclaré le secrétaire d'État américain Anthony Blinken lors de sa rencontre avec son homologue ukrainien Dmytro Kuleba à Bruxelles, dans le cadre du sommet de l'OTAN.

Le ministre des affaires étrangères ukrainien a souligné le besoin urgent d’armes notamment des systèmes de défense aérienne Patriot : le seul système capable d'intercepter des missiles balistiques. Selon le gouvernement ukrainien, rien qu'en mars l’Ukraine a été touchée par 94 missiles balistiques. Le président Volodymyr Zelensky a de son côté rappelé que "le renforcement de la défense aérienne est une nécessité absolue et urgente".

Le secrétaire général de l'OTAN veut quant à lui un engagement à long terme des alliés en faveur de l’Ukraine. Jens Stoltenberg, a réaffirmé mercredi la position de l'Alliance : celle-ci a toujours nié son implication directe dans la guerre mais a promis de fournir une aide militaire et financière à l'Ukraine. Le manque d’armes et de munitions du pays inquiète les Alliés : les soldats ukrainiens rationnent les obus d'artillerie qu'ils tirent face aux Russes, par manque de munitions. 

"Nous n'avons pas l'intention d'envoyer des troupes de combat de l'OTAN en Ukraine. Il n'y a eu aucune demande en ce sens. Mais les Ukrainiens demandent des équipements, des munitions, des armes, et nous les leur fournissons. Cela ne fait pas des alliés de l'OTAN des parties au conflit, mais nous soutenons l'Ukraine dans son droit à l'autodéfense".
Jens Stoltenberg
Secrétaire général de l'OTAN

L'Ukraine a abaissé cette semaine l'âge de la conscription militaire de 27 à 25 ans afin de reconstituer ses rangs épuisés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

OTAN : des soldats allemands en Lituanie pour renforcer le flanc est

La Norvège va augmenter son budget militaire de près de 52 milliards d'euros sur 12 ans

La veuve d'Alexeï Navalny Ioulia Navalnaïa demande à l'UE de cibler davantage l'entourage de Poutine