PUBLICITÉ

Israël annonce ouvrir deux voies humanitaires temporaires à Gaza

Le président américain Joe Biden fait pression sur son allié israélien
Le président américain Joe Biden fait pression sur son allié israélien Tous droits réservés Montaje. AP/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Montaje. AP/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’aide pour le nord de la bande de Gaza sera acheminée par le port israélien d’Ashdod et le point de passage d’Erez.

PUBLICITÉ

Cette annonce fait suite à un entretien téléphonique entre Joe Biden et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Le Conseil national de sécurité américain a déclaré qu'il saluait les mesures annoncées par Israël, qui "doivent maintenant être pleinement et rapidement mises en œuvre".

La veille, le Président américain Joe Biden a averti le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu que la politique américaine à l'égard d'Israël pourrait "changer" si l'État hébreux ne prenait pas "des mesures concrètes" pour régler à la situation humanitaire dans la bande de Gaza, et garantir la sécurité des travailleurs des différentes ONG sur place.

"Le président a souligné que les frappes contre les travailleurs humanitaires et la situation humanitaire globale à Gaza sont inacceptables. Il a clairement souligné la nécessité pour Israël d'annoncer et de mettre en œuvre une série de mesures spécifiques, concrètes et mesurables pour remédier aux dommages causés aux civils, aux souffrances humanitaires et aux problèmes humanitaires ainsi que la sécurité des travailleurs humanitaires. Il a clairement indiqué que la politique américaine à l'égard de Gaza sera déterminée par notre évaluation de l'action immédiate d'Israël sur ces mesures" a précisé John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, lors d'une conférence de presse.

En Pologne, des centaines personnes se sont rassemblées dans la ville de Przemyśl pour rendre hommage à Damian Soból, qui travaillait pour l'ONG World Central Kitchen et tué mardi à à Gaza. Les dirigeants polonais, dont le président Andrzej Duda et le Premier ministre Donald Tusk, ont exigé une enquête transparente de la part d'Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride

Les sirènes à Tel-Aviv pour la première fois depuis des mois, Hamas "tire un barrage" depuis Gaza

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP