Volodymyr Zelensky demande de nouvelles aides aux Occidentaux

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky, lors d'une retransmission en direct du 9e Forum économique de Delphes, en Grèce.
Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky, lors d'une retransmission en direct du 9e Forum économique de Delphes, en Grèce. Tous droits réservés ΑΠΕ-ΜΠΕ/ΧΑΣΙΑΛΗΣ ΒΑΪΟΣ
Tous droits réservés ΑΠΕ-ΜΠΕ/ΧΑΣΙΑΛΗΣ ΒΑΪΟΣ
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Intervenant à distance lors du Forum économique de Delphes, en Grèce, le président ukrainien a de nouveau envoyé un message à ses alliés occidentaux.

PUBLICITÉ

Lors d'une retransmission en direct du 9e Forum économique de Delphes, en Grèce, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a envoyé un nouveau message à l'Occident pour qu'il soutienne son pays de manière encore plus décisive face à l'invasion russe.

Il a souligné que Vladimir Poutine tente de semer la terreur dans son pays en procédant à des frappes quotidiennes.

Une fois que nous aurons des armes et des mesures politiques concrètes de la part de tous nos partenaires, nous briserons l'épine dorsale de Poutine
Volodymyr Zelensky
Président de l'Ukraine

Le président ukrainien a demandé des armes et des mesures politiques concrètes pour aider l'Ukraine. "Il n'y a rien d'extraordinaire ici. Tout ce que nos partenaires ont dans leurs stocks et dans leur arsenal, c'est-à-dire la défense aérienne, qui est extrêmement importante pour nous, permettra de débloquer le ciel," a-t-il affirmé.

Il demande surtout des systèmes de défense aérienne, de l'artillerie et des tirs à longue portée : "Point final. Pas tant que cela." Tout en ayant conscience qu'il n'est pas facile pour ses partenaires de débloquer cette aide, et que l'Ukraine est de toute manière reconnaissante envers eux. 

Zelensky a également appuyé sur le fait que cette aide est d'autant plus importante car : "Ce que nous avons aujourd'hui n'est pas suffisant. Si nous voulons vraiment l'emporter sur Poutine, si personne ne veut que Poutine entraîne le monde dans une Troisième Guerre mondiale".

Selon l'armée de l'air ukrainienne, 17 drones et trois missiles ont été tirés par la Russie au cours de la nuit de mardi à mercredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine