EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Contentieux entre Dublin et Londres : Rishi Sunak refuse de rapatrier les migrants d'Irlande

Rishi Sunak, Premier ministre britannique
Rishi Sunak, Premier ministre britannique Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Conséquence de la menace d'expulsion vers le Rwanda des migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni, des centaines de réfugiés se réorientent vers l'Irlande. Crise politique en vue entre Londres et Dublin ?

PUBLICITÉ

Jad, désormais demandeur d'asile en Irlande, le confirme. S'il s'est décidé à quitter le Royaume-Uni, c'est parce qu'il ne voulait pas être expulsé au Rwanda. "J'avais peur et j’ai entendu beaucoup de gens dire qu’ils nous enverraient" là-bas.

Comme de nombreux autres migrants, Jad a donc franchi la frontière pour demander l'asile aux Irlandais. Un mouvement massif, apparemment. Selon les autorités irlandaises, 80 % des migrants qui débarquent en Irlande viennent du Royaume-Uni.

Au point que la situation devient aujourd'hui critique entre Londres et Dublin. Michael Martin, ministre irlandais des Affaires étrangères, a demandé à Londres de trouver une solution pour remédier à ce problème. 

Mais le Premier ministre britannique a déjà répondu qu'il n'accepterait pas le retour des migrants venus d'Irlande.

"Nous n'accepterons pas les retours depuis l'UE via l'Irlande alors que l'UE n'accepte pas les retours vers la France, d'où viennent les migrants illégaux. Bien sûr, nous n'allons pas faire ça", a martelé lundi Rishi Sunak. Et le Premier ministre britannique de préciser : "je suis déterminé à mettre en place notre projet au Rwanda parce que je veux un moyen de dissuasion."

La situation actuelle ne plaît pas non plus à certains Irlandais, qui ont manifesté lundi dans les rues de Dublin.

Selon la ministre irlandaise de la Justice, Helen McEntee, les nouveaux demandeurs d'asile franchissent la frontière via l'Irlande du Nord.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société

Irlande : la santé des demandeurs d'asiles est menacée par le recrudescence de maladies

No Comment : 85 migrants secourus dans la Manche et ramenés au Royaume-Uni