PUBLICITÉ

Des coupures d'électricité en Ukraine, après une attaque russe "massive"

Des coupures d'électricité en Ukraine, après une attaque russe "massive"
Des coupures d'électricité en Ukraine, après une attaque russe "massive" Tous droits réservés Ukrainian Emergency Service via AP Photo
Tous droits réservés Ukrainian Emergency Service via AP Photo
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Dans la nuit de mardi à mercredi, les forces russes ont lancé une cinquantaine de missiles et drones sur le réseau électrique ukrainien.

PUBLICITÉ

Dans la nuit de mardi à mercredi, les forces russes ont lancé plus de 50 missiles de croisière et de drones explosifs sur le réseau électrique ukrainien, ciblant une large zone. Le Président Volodymyr Zelensky a qualifié cette attaque russe de "massive".

Selon l'armée de l'air ukrainienne, la Russie a lancé 55 missiles et 21 drones Shahed au cours de la nuit. 39 missiles et 20 drones ont été abattus par les défenses aériennes, a déclaré le commandant de l'armée de l'air ukrainienne, Mykola Oleshchuk.

Des cibles de sept régions ukrainiennes ont été touchées, dans la région de Kyiv, ainsi que dans des parties de l'ouest et du sud. Des habitations et le réseau ferroviaire du pays ont été endommagés, selon les autorités. Le bilan s'élève pour le moment à trois personnes blessées, dont une fillette de 8 ans.

Ce n'est pas la première fois que la Russie vise des infrastructures énergétiques ukrainiennes au cours de cette guerre. L'objectif des forces russes est de priver l'industrie ukrainienne de son approvisionnement en énergie, notamment les usines militaires. En coupant l'électricité, les forces russes veulent également ébranler le moral de la population.

Les munitions des défenses aériennes sont épuisées par les attaques massives, alors que les forces ukrainiennes attendent désespérément les livraisons occidentales, dont des Patriot.

Des installations ont été touchées dans les régions de Vinnytsia, Zaporijjia, Kirovohrad, Poltava et Ivano-Frankivsk, selon l'opérateur national du réseau électrique Ukrenergo. 

Le gouverneur de la région de Lviv, Maksym Kozytskyi, a quant à lui déclaré que deux installations énergétiques avaient été touchées. 

L'attaque a "gravement endommagé" les équipements de trois de ses centrales thermiques, selon DTEK, le plus grand fournisseur privé d'énergie d'Ukraine. Les installations de la société ont été touchée par cinq attaques, au cours des six dernières semaines.

Au cours de l'hivers 2022-2023, la Russie avait déjà visé l'infrastructure énergétique ukrainienne. La centrale thermique de Tripilska, située près de Kyiv, a elle été détruite le 11 avril dernier par des bombardements russes. Il s'agissait de l'unes des centrales thermiques les plus importantes du pays.

Vladimir Poutine, le président russe, a justifié ces attaques comme des représailles aux frappes ukrainiennes à longue portée sur les raffineries de pétrole russes.

Ce mercredi, selon les autorités nommées par Moscou dans la région partiellement occupée de Louhansk, une attaque ukrainienne aurait touché un terminal pétrolier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La frappe à Kharkiv fait 16 morts, Zelensky évoque la concentration de troupes russes

Norvège : touristes russes interdits d'entrée

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine