EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

E. Macron : la montée de l'extrême droite est un "mauvais vent" qui souffle sur l'Europe

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier, à droite, et le président français Emmanuel à la fin d'une conférence de presse en Allemagne, dimanche 26 mai 2024.
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier, à droite, et le président français Emmanuel à la fin d'une conférence de presse en Allemagne, dimanche 26 mai 2024. Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président français Emmanuel Macron a appelé lundi en Allemagne, à "se réveiller" pour lutter contre la montée des partis d'extrême droite en Europe.

PUBLICITÉ

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi à Dresde en Allemagne que les électeurs et les dirigeants devaient "se réveiller" pour lutter contre la montée des partis d'extrême droite sur le continent européen.

Au deuxième jour de sa visite d'État en Allemagne, E. Macron a souligné les liens étroits entre les deux grandes puissances traditionnelles de l'Union européenne à l'approche des élections au Parlement européen, au cours desquelles les partis d'extrême droite des deux pays espèrent gagner du terrain.

La visite d'État, qui a débuté dimanche, devait initialement avoir lieu en juillet dernier, mais elle a été reportée à la dernière minute en raison des émeutes qui ont éclaté en France à la suite du meurtre de Nahel, un jeune de 17 ans tué par un tir de police.

Le Président a déclaré lors de son discours : _"Regardons autour de nous, la fascination pour les régimes autoritaires. Regardons en Europe le moment illibéral que nous vivons. Certains disent - y compris à quelques kilomètres d'ici - en fait, prenons l'argent de l'Europe, mais ne nous préoccupons pas de l'indépendance des juges. Prenons l'argent de l'Europe, mais oublions la liberté de la presse. Prenons l'argent de l'Europe, mais oublions la diversité culturelle. Prenons l'argent de l'Europe, mais oublions l'autonomie des universités et la liberté académique"._Pour lui, "la peur d'un monde qui change" alimente la montée de l'extrême droite en Europe. Emmanuel Macron a rajouté : "Partout dans nos démocraties, ces idées prospèrent, attisées par les extrémistes, notamment d'extrême droite. Ce vent mauvais souffle sur l'Europe, c'est une réalité. Alors réveillons-nous !"

Alors que le Président Macron se rend fréquemment en Allemagne, Paris et Berlin tentant de coordonner leurs positions sur l'UE et la politique étrangère, il s'agit de la première visite d'État en grande pompe depuis celle de Jacques Chirac en 2000. 

Ce discours intervient à quelques jours des élections européennes, du 6 au 9 juin 2024.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Législatives 2024 : Jordan Bardella veut que la France reste dans l'OTAN

Allemagne : Olaf Scholz s'engage à améliorer la gestion de l'immigration clandestine

Quel impact aura l'Euro 2024 sur l'économie allemande ?