EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Stonehenge indemne après l'action d'un groupe de défenseurs de l'environnement

AP
AP Tous droits réservés Just Stop Oil/AP
Tous droits réservés Just Stop Oil/AP
Par Euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le brouillard orange aspergé sur les pierres n'a pas endommagé le site préhistorique. Le groupe activiste Just Stop Oil a pris la responsabilité de l'acte.

PUBLICITÉ

Les pierres de Stonehenge, qui sont debout depuis des milliers d'années, sont sorties indemnes de l'offensive des défenseurs de l'environnement.

Des militants écologistes avaient pulvérisé une substance orange sur Stonehenge, le célèbre site préhistorique classé au patrimoine mondial de l'UNESCO dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Le groupe voulait, par son action, demander au prochain gouvernement britannique de s'engager légalement à éliminer progressivement les combustibles fossiles d'ici à 2030.

Les ouvriers ont nettoyé les pierres et le monument, vieux d'environ 4 500 ans, n'a visiblement pas été endommagé, a déclaré Nick Merriman, directeur général de l'English Heritage.

Le site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO a rouvert ses portes et devait accueillir des milliers de personnes pour célébrer le solstice d'été, le jour le plus long de l'année dans l'hémisphère nord, tôt vendredi.

Stonehenge a été construit par étapes sur une plaine balayée par le vent dans le sud de l'Angleterre, il y a 5 000 ans. Son origine et sa raison d'être restent quelque peu mystérieuses, bien que le cercle de pierres s'aligne sur le lever du soleil du solstice d'été et le coucher du soleil du solstice d'hiver, attirant des foules de spiritualistes, de druides et d'adeptes du culte du soleil.

Le groupe activiste Just Stop Oil a pris la responsabilité de l'acte mercredi et a publié une vidéo montrant un homme identifié comme Rajan Naidu en train de projeter un brouillard orange à l'aide d'un extincteur sur l'une des pierres verticales.

Des personnes rassemblées sur le site ont crié "stop" et une personne est intervenue en courant vers Naidu et en lui attrapant le bras. Alors que cette personne s'efforçait d'éloigner Naidu du monument, un autre homme s'est joint à la lutte et a dégagé le pot de peinture.

La deuxième manifestante, Niamh Lynch, 21 ans, a réussi à lancer trois pierres avant d'être arrêtée.

Just Stop Oil a déclaré que la peinture était composée d'amidon de maïs et qu'elle se dissoudrait sous la pluie.

La manifestation de Stonehenge a été rapidement condamnée par le Premier ministre Rishi Sunak, qui l'a qualifiée d'"acte de vandalisme honteux". Son principal adversaire aux élections du mois prochain, le leader travailliste Keir Starmer, a qualifié le groupe de "pathétique" et a déclaré que les dégâts étaient "scandaleux".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

8 000 personnes se rassemblent à Stonehenge pour le solstice d'été

Les secrets préhistoriques de Stonehenge s'ouvrent au monde au British Museum de Londres

Plus grand, plus ancien, un nouveau site archéologique découvert près de Stonehenge