EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Violeta Bulc veut attirer les compagnies du Golfe vers l'espace aérien trans-européen

Violeta Bulc veut attirer les compagnies du Golfe vers l'espace aérien trans-européen
Tous droits réservés 
Par Pierre Assémat avec Rita Delprete
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La commissaire européennes aux Transports étaient à Dubaï à l'occasion du salon aéronautique

PUBLICITÉ

Violeta Bulc était à Dubaï pour le salon aéronautique, l’occasion pour la commissaire européenne en charge des Transports d‘évoquer avec les autorités locales les nouvelles règles qui vont être adoptées dans l’espace aérien européen.
Violeta Bulc aimerait attirer les transporteurs du Golfe vers l’Europe, une idée avantageuse pour les deux partie a-t-elle expliqué au micro de notre correspondante permanente à Dubaï. “Europe a un avantage important : elle a un marché développé solidement, elle a une classe-moyenne dynamique qui voyage beaucoup et qui est prête à dépenser de l’argent, et l’Europe est à la pointe de l’innovation technologique. Ce sont des éléments très importants. D’autre part, les compagnies aériennes du Golfe sont des investisseurs importants, et bien sûr, elles ont besoin d’un marché.”

La mission de la commissaire européenne est très claire, établir de bonnes relations avec tous les acteurs-clefs de la région du Golfe. Ecoutez Violeta Bulc :
“L’Europe tout comme les compagnies du Golfe ont des besoins. Tous deux avons des ambitions très fortes pour créer ensemble des stratégies mondiales en aviation, je pense qu’ici, à Dubaï, nos ambitions ont trouvé un terrain d’entente. Donc je compte bien capitaliser là-dessus, mais bien entendu, quand elles viendront pour jouer ce rôle, ce rôle important sur le marché européen, elles devront respecter les règles européennes.”

Plusieurs gouvernements européens accusent les compagnies aériennes du Golfe de recevoir des aides d‘État, ce que ces compagnies ont toujours réfuté.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques