Etats-Unis : le dynamisme de l'emploi ouvre la voie à une hausse de taux

Etats-Unis : le dynamisme de l'emploi ouvre la voie à une hausse de taux
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'économie américaine a créé 211.000 emplois en novembre, plus que prévu.

PUBLICITÉ

La reprise se confirme sur le marché du travail américain. Le taux de chômage est resté inchangé à 5 % de la population active en novembre, au plus bas depuis février 2008 soit avant la crise financière.

L‘économie américaine a créé 211.000 emplois le mois dernier. C’est moins qu’en octobre, où le chiffre des embauches a été révisé à la hausse à près de 300.000, mais c’est plus que prévu. Le bâtiment est le secteur qui a le plus recruté en novembre.

Cette embellie continue du marché de l’emploi devrait encourager la Réserve Fédérale américaine à relever ses taux. Ce jeudi encore, sa présidente, Janet Yellen, y a préparé les marchés, lors de son audition par une commission du Congrès. “ Les progrès actuels sur le marché du travail, conjugués à mon jugement selon lequel les anticipations d’inflation à plus long terme restent raisonnablement bien ancrées, tendent à renforcer ma confiance dans un retour de l’inflation à 2%. Qui plus est, maintenir le taux des fonds fédéraux au niveau actuel trop longtemps pourrait encourager des prises de risque excessives et saper la stabilité financière,” a-t-elle déclaré.

La FED se réunit les 15 et 16 décembre prochains. Une hausse de taux serait une première depuis juin 2006 aux Etats-Unis. Janet Yellen s’y est engagée : le resserrement monétaire se fera quoi qu’il en soit en douceur.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne enregistre une baisse de la croissance économique au dernier trimestre 2023

Guerre Israël-Hamas : l'économie israélienne en perte de vitesse

Le marché unique européen met les objectifs écologiques et numériques au centre de ses préoccupations