PUBLICITÉ

Facebook veut se mettre en règle avec le fisc britannique

Facebook veut se mettre en règle avec le fisc britannique
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le géant américain va déclarer ses revenus publicitaires britannique en Grande-Bretagne et non plus en Irlande.

PUBLICITÉ

Facebook va payer plus d’impôts en Grande-Bretagne. A partir du 6 avril, début de l’année fiscale, le spécialiste américain des réseaux déclarera les recettes publicitaires tirées de ses grands clients britanniques au Royaume-Uni.

Jusqu‘à présent, le groupe les déclarait en Irlande, où se trouve son siège européen et où l’impôt sur les sociétés n’est que de 12,5% pour les entreprises du web, contre 20% en Grande-Bretagne.

La décision de Facebook fait suite à l’introduction l’an dernier par le gouvernement britannique d’une nouvelle taxe de 25% sur les bénéfices transférés à l‘étranger, mesure visant à dissuader l’optimisation fiscale.

Le géant américain avait suscité l’indignation lorsqu’il était apparu qu’il n’avait payé en 2014 que 4.327 livres d’impôt sur les sociétés en Grande-Bretagne, soit 5.600 euros, en 2014, moins que les impôts et cotisations sociales d’un seul travailleur britannique moyen célibataire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane