EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le FMI appelle Paris à plus de réformes

Le FMI appelle Paris à plus de réformes
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Fonds monétaire international estime qu'en dépit de la contestation sociale, la France doit réformer davantage son marché du travail pour le rendre plus dynamique.

PUBLICITÉ

Le Fonds monétaire international jette de l’huile sur le feu de la contestation sociale en France.

L’institution dirigée par Christine Lagarde appelle Paris à aller plus loin que la loi El Khomri pour réformer le marché du travail. Le FMI préconise notamment d’allonger la période minimale de cotisation – actuellement de quatre mois – donnant droit aux allocations chômage. Il recommande aussi un relèvement de l‘âge de la retraite.

IMF staff: France’s two main challenges: create private sector jobs & make government spending more efficient pic.twitter.com/fDKiEHUqPc

— IMF (@IMFNews) 24 mai 2016

Le Fonds révise toutefois à la hausse ses prévisions de croissance pour l’hexagone à près de 1,5% cette année, et à 1,75% en moyenne sur les cinq ans à venir. Pas assez, précise-t-il, pour réduire considérablement le chômage, qui touche 10% de la population active, ni pour résorber la dette.

La France « va mieux » mais doit poursuivre ses efforts, estime le FMI https://t.co/YMHJ7ueE5cpic.twitter.com/nIshhj0dfk

— Le Monde Politique (@lemonde_pol) 24 mai 2016

Enfin il anticipe un déficit public de 3% du PIB l’an prochain, supérieur aux ambitions gouvernementales (2,7%), mais dans les clous du pacte de stabilité européen.

IMF staff: France’s structural fiscal adjustment slowing to near zero. Will barely meet 2017's 3% GDP deficit target pic.twitter.com/LGnlMBQC1U

— IMF (@IMFNews) 24 mai 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024