EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Brexit : Nissan va porter plainte

Brexit : Nissan va porter plainte
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec REUTERS, AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le constructeur automobile nippon reproche aux partisans d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE d'avoir utilisé son logo sur leurs brochures de campagne.

PUBLICITÉ

Nissan va engager des poursuites contre la campagne officielle pro-Brexit.

Le constructeur automobile japonais reproche aux partisans d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne d’avoir utilisé son logo et son nom dans leurs prospectus. Ceux-ci affirmaient que tous les grands employeurs du pays s‘étaient engagés à rester au Royaume-Uni quelle que soit l’issue du référendum, sous les logos de Toyota, Nissan, Vauxhall – marque d’automobile appartenant à General Motors -, General Electric, Unilever et Airbus.

Nissan, comme les autres entreprises figurant sur les brochures de campagne, a toujours affiché sa préférence pour le maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union. Début juin, son compatriote Toyota avait lui aussi menacé de poursuivre en justice la campagne officielle favorable à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, pour avoir utilisé son logo sans permission et donné l’impression qu’il soutenait le camp du Brexit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024