EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Brexit : les banques centrales aux aguets

Brexit : les banques centrales aux aguets
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La BoE et la BCE sont montées au créneau pour enter de rassurer les marchés en s'engageant à injecter des liquidités, y compris en devises étrangères, si nécessaire.

PUBLICITÉ

Sur le pont toute la nuit, la Banque d’Angleterre a aussitôt dégainé des mesures d’urgence pour amortir le choc du Brexit et rassurer les marchés.

Nous nous sommes bien préparés à cette éventualité,“ a affirmé son gouverneur, Mark Carney. “_Le Trésor et la Banque d’Angleterre ont prévu un plan d’urgence. La banque n’hésitera pas à prendre des mesures supplémentaires si besoin pour aider les marchés à s’ajuster et pour que l‘économie britannique aille de l’avant.

Pour amortir la chute et soutenir le bon fonctionnement des marchés, la Banque d’Angleterre se tient prête à fournir plus de 250 milliards de livres de fonds additionnels via ses opérations normales.

La Banque d’Angleterre est aussi en mesure de fournir des liquidités considérables en devises étrangères, si besoin._”

L’approvisionnement en devises étrangères est régi par un accord datant de 2013 entre les six plus grandes banques centrales mondiales.

La Banque centrale européenne s’est aussi déclarée prête à fournir des liquidités supplémentaires si nécessaire, en euros et en devises étrangères. Elle a aussi rassuré quant à la résistance du secteur bancaire en zone euro.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : l'onde de choc secoue Wall-Street

Brexit : vendredi noir en Europe

Brexit : vers une récession britannique ?