Italie : le FMI abaisse ses prévisions de croissance

Italie : le FMI abaisse ses prévisions de croissance
Par Anne Glémarec avec Reuters, FMI
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'incertitude liée au Brexit accentue la volatilité sur les marchés financiers et dissuade les investissements. Le système bancaire est identifié comme le talon d'Achille du pays.

PUBLICITÉ

Le Fonds monétaire international revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour l’Italie, pour cause de Brexit.

Le FMI table désormais sur une croissance de moins d’1% cette année, contre 1,1% précédemment, et de 1,1% en 2017, au lieu de 1,25%.

Il note que le référendum britannique a accru la volatilité sur les marchés financiers. Particulièrement affectées, les banques italiennes ont vu leur capitalisation boursière fondre de 50% depuis le début de l’année.

Sous-capitalisé et très morcelé, le secteur est fragilisé par 360 milliards d’euros de créances douteuses. Le FMI rappelle toutefois que les règles européennes actuelles permettent des recapitalisations préventives pour garantir la stabilité financière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Europe et la Chine à la recherche de nouvelles routes commerciales

L'Allemagne enregistre une baisse de la croissance économique au dernier trimestre 2023

Guerre Israël-Hamas : l'économie israélienne en perte de vitesse