Bonne surprise de l'emploi américain

Bonne surprise de l'emploi américain
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les créations d’emploi ont augmenté nettement plus que prévu en juillet aux État-Unis, ce qui laisse envisager une accélération de la croissance économique et augmente les possibilités d’une hausse de

PUBLICITÉ

Les créations d’emploi ont augmenté nettement plus que prévu en juillet aux État-Unis, ce qui laisse envisager une accélération de la croissance économique et augmente les possibilités d’une hausse des taux d’intérêt de la réserve fédérale cette année.

L‘économie américaine a créé 255.000 emplois de plus qu’elle n’en a détruits, en données corrigées, alors que les analystes tablaient sur un ralentissement à 187.000. Le taux de chômage s’est stabilisé à 4,9% alors que beaucoup de personnes sont entrées dans le marché de l’emploi, selon des données du département du Travail publiées ce vendredi.

Le taux de participation est en légère hausse à 62,8%. Le nombre de personnes sans emploi a reculé par rapport à juin pour s’établir à 7,8 millions en juillet.

Selon la Fed – qui avait fait une pause dans sa normalisation monétaire fin juillet en attendant de constater un renforcement du marché du travail – l‘économie américaine doit créer 100 000 emplois par mois pour accompagner l’augmentation de la population active. Un chiffre plus de doublé ce mois ci, grâce aux services qui sont encore la locomotive des embauches.

Le salaire horaire moyen a augmenté de 0,3% entre juin et juillet. Sur un an, sa progression sur un an ressort à 2,6%

Payroll employment increases by 255,000 in July; unemployment rate unchanged at 4.9% https://t.co/1Y9cSWJUIB#BLSdata#JobsReport

— BLS-Labor Statistics (@BLS_gov) 5 août 2016

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Européens à faibles revenus mènent une lutte acharnée contre le coût du logement

Voici pourquoi l'économie allemande reste la plus en difficulté en Europe

L'impôt sur les successions en Europe : comment les règles, les taux et les recettes varient-ils ?