EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La banque centrale de Russie abaisse son taux directeur

La banque centrale de Russie abaisse son taux directeur
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que l'économie russe retrouve le vert, la Banque centrale a enfin choisi d'assouplir sa politique monétaire.

PUBLICITÉ

Alors que l‘économie russe retrouve le vert après deux ans de récession, la Banque centrale de Russie a enfin choisi d’assouplir sa politique monétaire.

Le principal taux directeur a été réduit d’un quart de point de 10% à 9,75%. Il avait été jusqu’ici maintenu à un niveau particulièrement élevé dans le but de stabiliser les prix.

L’objectif semble avoir été jugé atteint par la présidente de l’institution Elvira Nabiullina, dont le mandat a été récemment reconduit par Vladimir poutine. La Banque évalue l’inflation à 4,3% sur un an, loin des 15% franchis en 2015. L’inflation a été aidée par l’appréciation du rouble ces derniers mois.

Russia Economy: Key Rate 9.75 | Inflation 4.60 | 10Y Bond 8.00 | Unemployment 5.60 #CBR#RUBhttps://t.co/Mznq7XIJIR

— Central Bank Rates (@cbrates_com) 24 mars 2017

Dans un communiqué ce vendredi, la banque centrale évoque “la possibilité d’abaisser progressivement le taux directeur aux deuxième et troisième trimestres“.

D’après les économistes, ce coup de pouce à l’activité marque lé début d’une longue période de baisse des taux. William Jackson, du cabinet Capital Economics estime que les taux pourraient chier jusqu‘à 8% fin 2017 et 6% fin 2018.

La chute des cours du pétrole et les sanctions européennes avaient causé le repli de l‘économie russe : le PIB a encore a reculé de 2,8% puis 0,6% ces deux dernières années. Selon la banque centrale il devrait gagner un peu plus d’1% en 2017.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?