Rachat d'Opel : PSA rassure Berlin sur l'emploi

Rachat d'Opel : PSA rassure Berlin sur l'emploi
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Carlos Tavares, le patron du constructeur automobile français, a été reçu ce mercredi par la ministre allemande de l'économie, Brigitte Zypries.

PUBLICITÉ

Carlos Tavares au rapport à Berlin sur le rachat d’Opel/Vauxhall. Le patron du constructeur automobile français a été reçu par la ministre allemande de l‘économie, Brigitte Zypries. Il s’est engagé à respecter tous les accords existants sur l’emploi.

Déclaration suite à la rencontre au Ministère fédéral allemand de l'Économie et de l'Énergie. #Opel#Vauxhallhttps://t.co/fUtyBx2LvPpic.twitter.com/CAKv23MEj4

— Groupe PSA (@GroupePSA) 5 avril 2017

Chez Opel, ces accords garantissent qu’il n’y aura aucun licenciement économique dans les usines allemandes d’ici fin 2018, et que PSA investira dans ces sites au moins jusqu’en 2020. Cette acquisition donnera naissance à un champion européen capable de rivaliser avec le leader, l’allemand Volkswagen.

PSA espère finaliser le rachat des activités européennes de l’Américain General Motors d’ici la fin de l’année. A l’approche des législatives, Berlin suit le dossier de près. Sur les dix sites européens concernés, quatre se trouvent en Allemagne, où travaille près de la moitié des 38.000 salariés d’Opel/Vauxhall.

Avec AFP, Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane