Royaume-Uni : la hausse des salaires annulée par l'inflation

Royaume-Uni : la hausse des salaires annulée par l'inflation
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les salaires ont enregistré leur plus faible progression en sept mois de décembre à février, une progression annulée par la flambée de l'inflation.

PUBLICITÉ

Le pouvoir d’achat des ménages est plus que jamais menacé par l’inflation au Royaume-Uni.Selon le Bureau des statistiques nationales, les salaires annuels n’ont progressé en moyenne que de 2,3% de décembre à février, leur rythme de croissance le plus faible depuis sept mois.

For Dec-Feb 2017 wages up 2.3% on a year including bonuses and 2.2% excluding bonuses https://t.co/6jbzYPxniTpic.twitter.com/7PJCcfSWUc

— ONS (@ONS) 12 avril 2017

Une hausse quasiment annulée qui plus est par la flambée de l’inflation, qui atteignait justement 2,3% en février, son plus haut niveau en trois ans.

For Dec-Feb 2017 wages, after inflation, up 0.2% on a yr inc bonuses and 0.1% exc bonuses, weakest growth since 2014 https://t.co/00HTZzteRH

— ONS (@ONS) 12 avril 2017

Certes, la hausse des prix à la consommation s’est stabilisée à 2,3% en mars, mais la Banque d’Angleterre l’attend à 2,8% d’ici la fin de l’année, du fait de la dépréciation de la livre sterling depuis le vote de juin en faveur du Brexit.

Inflation in the UK has held steady at 2.3%, with falls in air fares and petrol offsetting other price increases https://t.co/PuHxGPaEoHpic.twitter.com/Cs2acL3hgi

— Financial Times (@FT) 11 avril 2017

Avec Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Voici pourquoi l'économie allemande reste la plus en difficulté en Europe

L'impôt sur les successions en Europe : comment les règles, les taux et les recettes varient-ils ?

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?