EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Des équipements de Siemens en Crimée

Des équipements de Siemens en Crimée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Siemens l’admet : deux ensembles de turbines à gaz que l’industriel allemand avait vendu à la Russie ont été détournés vers la Crimée. Mais le groupe précise que cela s’est fait à son insu. L’affaire est sérieuse car depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, l’Union européenne soumet cette région à des sanctions auxquelles les entreprises européennes doivent se conformer. Les turbines, livrées il y a un an à l’entreprise russe TPE, étaient destinées au projet de centrale thermique de Taman, dans le sud-ouest de la Russie. Siemens dit avoir entamé des poursuites contre les “les responsables” et demandé un retour des équipements vers leur destination d’origine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane