UE-Facebook : l'heure des explications

UE-Facebook : l'heure des explications
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne attend plus de transparence et d'explications de la part du réseau social. Jusqu'à 2,7 millions de personnes en Europe auraient vu leur données privées utilisées à des fins politiques.

PUBLICITÉ

Jusqu'à 2.7 millions de personnes en Europe ont pu être concernées par la fuite des données utilisateur privées de Facebook via la société Cambridge Analytica, c'est qu'a annoncé ce vendredi la Commission européenne, transmettant ainsi une information communiquée par le réseau social.

"il va falloir de nouvelles discussions avec Facebook sur les changements à apporter, a déclaré le porte-parole de la Commission européenne. Et cela dans le contexte de l'arrivée de nouvelles règles européennes de protection de données et la question plus large du processus démocratique. En début de semaine, un coup de téléphone est prévu entre le commissaire européen et la présidente de Facebook".

De son côté, Sheryl Sandberg, la CEO de Facebook, a admis ce vendredi que sa société avait fait preuve de "laxisme" en ne vérifiant pas que Cambridge Analytica avait bien effacé les données qui devaient être utilisées plus tard par l'équipe de campagne de Donald Trump.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'impôt sur les successions en Europe : comment les règles, les taux et les recettes varient-ils ?

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?

Pourquoi l'inflation est-elle plus faible en Italie que dans le reste de l'Europe ?