L'économie britannique toujours à la peine

L'économie britannique toujours à la peine
Tous droits réservés REUTERS/Henry Nicholls
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les tendances du CBI, qui a livré ses dernières prévisions pour le mois de juin, se confirment.

PUBLICITÉ

L'économie britannique est toujours à la peine. La confédération de l'industrie du Royaume-Uni (CBI) a livré ses chiffres du mois de juin, ce vendredi, et les tendances se confirment. La croissance pourrait se limiter à 1,4 % cette année et à 1,3 % l'an prochain. Une croissance en légère baisse par rapport aux chiffres de décembre, et anémique, en raison des incertitudes liées au Brexit.

Le moral des ménages reste en berne. Pour espérer une embellie, le gouvernement britannique et le secteur privé devront s'attacher à relancer la productivité des entreprises , selon le CBI, en misant sur le marché intérieur, mais aussi en profitant des opportunités d'un commerce extérieur dopé par une livre sterling qui marque le pas.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Boris Johnson évoque un "effondrement" du Brexit

L'impôt sur les successions en Europe : comment les règles, les taux et les recettes varient-ils ?

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?