PUBLICITÉ

Pollution : Nissan avoue des falsifications

Pollution : Nissan avoue des falsifications
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le constructeur japonais ne divulgue pas le nombre de véhicules concernés ni la nature des problèmes rencontrés.

PUBLICITÉ

Le constructeur automobile Nissan avoue avoir triché sur les méthode de contrôle de pollution des véhicules produits dans ses usines du Japon.

A l'issue d'une enquête interne demandée pas les autorités japonaises, le partenaire de Renault indique que les taux d'émission de gaz d'échappement et d'économie de carburant ont été altérés.

Nissan ne divulgue pas le nombre de véhicules concernés mais assure qu'en dehors du modèle sport GT - R, ses voitures respectent néanmoins les normes d'émissions et de sécurité japonaises.

Nissan ne précise pas les problèmes rencontré sur son modèle sport GT - R et n'indique pas non plus la durée durant laquelle les méthodes de mesures illégales ont été employées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OCDE prévoit une croissance stable des économies mondiales pour 2024 et 2025

Le cloud : stockage dématérialisé, mais impact environnemental bien réel

Les dépenses militaires européennes sont-elles suffisantes face à la menace russe ?