EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'euro célèbre ses 20 ans et perd son billet de 500 euros

L'euro célèbre ses 20 ans et perd son billet de 500 euros
Tous droits réservés AP / Michael Probst
Tous droits réservés AP / Michael Probst
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le 1er janvier 1999, la monnaie européenne voyait le jour. Vingt ans plus tard, comment va l'euro ? Alors que le billet de 500 euros va bientôt disparaître, les Européens préfèrent-ils les espèces ou le paiement en carte bancaire ?

PUBLICITÉ

Il y a 20 ans, le 1er janvier 1999, l'euro devenait la monnaie officielle dans onze des quinze pays de l'Union européenne.

Trois ans plus tard, la monnaie unique se matérialise : près de 15 milliards de billets et plus de 50 milliards de pièces sont introduits, chamboulant la vie quotidienne des Européens. Aujourd'hui nous sommes 340 millions de citoyens issus de 19 pays à partager une même monnaie.

Un vingtième anniversaire marqué par la disparition programmée des billets de 500 euros, ces coupures de couleur pourpre surnommés "Ben Laden" car accusés de faciliter les activités illégales. Seules l'Allemagne et l'Autriche bénéficieront d'un délai supplémentaire jusqu'en avril. Deux pays très attachés à l'utilisation des espèces. Mais ailleurs en Europe, l'argent liquide est-il autant utilisé ?

Sur un marché en France, les achats se font surtout par carte bancaire.

Alors les espèces sont-elles en voie de disparition ?

Les Français disposent en moyenne de 32 euros dans leurs porte-feuille; C'est légèrement plus que les Portugais, 29 euros. C'est beaucoup moins que les Italiens avec 69 euros en poche. Champion du cash en Europe : les Allemands avec en moyenne 103 euros.

En Allemagne, la carte bancaire n'a pas vraiment les faveurs de ses habitants. Ici 80% des achats se font en espèces, 86% pour l'Italie, un peu moins en France avec 68%.

En Suède, seuls 15% des transactions se font en liquide. La Suède, pourrait donc devenir le premier pays au monde à se passer d'espèces dès 2030.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le commissaire européen en charge de l'Economie assume la priorité donnée au Pacte vert durant le mandat

L'inflation poursuit sa baisse dans l'UE (Commission européenne)

Logement en Europe : dans quels pays y a-t-il le plus de propriétaires ?